Ecoutez Radio Sputnik
    Les touristes chinois boudent la France pour se rendre en Russie

    Les touristes chinois boudent la France pour se rendre en Russie

    © Sputnik. Vitaly Ankov
    Insolite
    URL courte
    18322

    La France, première destination touristique mondiale, connaît cette année une baisse du nombre de visiteurs étrangers. Les touristes chinois fuient ce pays avec 25% de visiteurs en moins. Ils préfèrent désormais voyager en Europe du Nord, au Canada ou en Russie. Peut-on parler aujourd’hui d’une crise de l’industrie touristique française?

    Oui, 2016 peut être qualifié d'année noire pour l'industrie touristique française.

    Philippe Faure, Président de l'Agence Nationale du Tourisme Français (ATOUT), a annoncé qu'en 2016, le nombre de touristes étrangers en France avait baissé de 6-7 % par rapport à 2015.

    La baisse du nombre de touristes asiatiques est la principale cause de cette crise.

    Pour la France, la Chine représente le premier marché source de touristes au monde, mais aujourd'hui, la fréquentation touristique chinoise a chuté entre 20 et 27 % en 2016.

    En commentant cette situation inquiétante pour l'ensemble du secteur touristique français, M. Faure a expliqué que l'année 2016 avait connu un certain nombre de facteurs négatifs, parmi lesquels une série d'attentats provoquant un sentiment d'insécurité, le débordement de la Seine ainsi que de graves crises nationales. Tous ces facteurs ont contribué à noircir l'image du pays.

    Jean-François Zhou, Président de l'Association chinoise des agences de voyages en France, précise:

    « Tous les touristes asiatiques ne viennent plus aussi nombreux qu'avant. La raison principale est le sentiment d'insécurité (…) Pour beaucoup de touristes chinois, le rêve de visiter la France et Paris s'est souvent transformé en cauchemar. En France, et surtout à Paris, depuis quelques années il y a le fléau de la délinquance qui vise spécialement les touristes asiatiques, chinois en particulier, pour les dépouiller de leurs portables et de leurs portefeuilles. Ces délinquants utilisent des moyens de plus en plus violents, ils n'hésitent même pas à blesser les gens. Cela a parfois causé des blessures. »

    Sur les réseaux sociaux, on peut également trouver des commentaires de touristes chinois peu engageants:

    « Je voudrais prévenir tous mes compatriotes, abstenez-vous d'aller en France! Ce n'est pas aussi beau que vous le croyez. »

    Ou encore:

    « Même si l'on voit des policiers de partout qui sont là pour nous rappeler qu'ils veillent sur notre sécurité, au fond, rien n'a réellement changé (…) Avec des policiers chinois il y aurait beaucoup plus d'ordre! »

    Ce manque de confiance a des conséquences désastreuses sur le plan touristique. Pour ainsi dire, la France n'a reçu que 1,6 million de touristes chinois en 2016. Malgré ce reflux, M. Faure espère tout de même atteindre les 5 millions de touristes chinois en 2017.

    Pour rassurer les touristes asiatiques, la France a entrepris un certain nombre de mesures, notamment dans les domaines de la sécurité. En outre, la France a ouvert des centres de demande de visa dans 17 villes chinoises.

    M. Ayrault, le Ministre français des Affaires Étrangères, a également promis de renforcer la qualité de l'accueil, en développant la signalétique en chinois et en fournissant toutes les informations indispensables à un voyage réussi en France.
    Par ailleurs, la surveillance sera renforcée sur les sites touristiques, tout comme la lutte contre les pickpockets, a assuré le ministre.

    Enfin, pour stimuler cette « envie de France », des agences touristiques souhaitent diversifier leur offre, en mettant en avant des destinations moins connues.

    Dans une interview exclusive à Sputnik, Mme Zhang, manager d'une agence touristique à Pékin fait remarquer que la baisse de la demande pour la France peut également s'expliquer par un très grand choix de pays proposés aujourd'hui à la clientèle asiatique.

    Les Chinois qui boudent la France plébiscitent désormais d'autres destinations, notamment la Russie.

    « La Russie s'est démocratisée aujourd'hui avec Poutine. Ça continue à fasciner le peuple chinois. Avec Moscou, avec Saint-Pétersbourg, l'histoire exerce toujours une force d'attraction. La baisse de la valeur du rouble est aussi une des raisons. Surtout, la Russie n'a pas ce problème d'insécurité: c'est-à-dire que dans les rues, les touristes chinois ne risquent pas d'être importunés, volés, agressés par ces petits voleurs, comme ces délinquants dans les rues de Paris » — explique M. Zhou.

    À en croire des touristes chinois, la Russie n'a qu'un seul inconvénient par rapport à la France: les Russes ne sauraient pas sourire, ce qu'ils expliquent en grande partie par l'influence du climat.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Comment le terrorisme a impacté le tourisme en France
    Les attentats ont fait chuter le tourisme en France
    Tourisme : la France lance une opération séduction
    Du tourisme russe en France
    Russie: le tourisme doit être développé (ambassadeur de France)
    Des visas français en 24 heures pour les touristes chinois
    Virgin Galactic refuse les touristes spatiaux chinois
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik