Insolite
URL courte
2119
S'abonner

Les bavures de Google Maps sont innombrables: rappelons-nous de cette maison démolie par erreur au Texas, où la gaffe qui a failli déclencher une guerre entre le Nicaragua et le Costa Rica. Cette fois-ci, le service de cartographie en ligne a détecté... un siège nazi dans l'enclave russe de Kaliningrad.

Imaginez la surprise de ces internautes qui en cherchant à détecter sur la carte le siège de la Direction du Service fédéral de sécurité (FSB), ont constaté que l'adresse indiquée était occupé par la gestapo de Prusse-Orientale.

​Comme l'a expliqué sur Twitter un internaute, effectivement, une gestapo était opérait bien dans le bâtiment situé aujourd'hui à l'adresse 3 Perspective Sovetskyn durant l'occupation allemande.

La Direction du FSB n'a pas tardé à réagir et s'est adressée au service de cartographie, le priant de corriger l'erreur au plus vite.

« Nos spécialistes ont vite réagi à ce problème et mardi l'erreur a été réparée », a fait savoir le service de presse.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

Crimée "décommunisée": les noms russes bientôt de retour sur Google Maps
Google Maps montre désormais les toilettes en Inde
Google Maps prouvent la hausse de la criminalité migratoire en Allemagne
L'ancien international de rugby Christophe Dominici retrouvé mort dans les Hauts-de-Seine
Tags:
nazis, Google Maps, FSB, Kaliningrad
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook