Ecoutez Radio Sputnik
    La chaîne de télévision BBC

    Une émission en direct de la BBC interrompue par des enfants (VIDÉO)

    © Photo. chiefmoamba
    Insolite
    URL courte
    1124
    S'abonner

    Une émission d’infos de la chaîne britannique BBC s’est assurée une popularité inattendue sur Internet grâce à une irruption d’enfants en direct.

    L'irruption des enfants du professeur Robert Kelly, de l'Université sud-coréenne de Pusan, alors qu'il était interviewé en direct sur Skype, a rendu très populaire une émission d'infos de la chaîne de télévision BBC.

    Le professeur Robert Kelly était interrogé sur Skype au sujet de la destitution de Park Geun-hye, présidente sud-coréenne lorsqu'une petite fille a soudainement fait irruption derrière lui. Le présentateur en a informé l'interviewé qui est resté imperturbable.

    Un autre enfant en trotteur est ensuite apparu en arrière-plan. Une femme a accouru pour faire sortir les enfants, sa mission a été accomplie au bout d'une bonne vingtaine de secondes.

    La journaliste de la BBC Julia Macfarlane a publié la vidéo de l'émission sur Twitter, notant que les enfants pouvaient s'ingérer dans n'importe quel événement.

    « Lorsque vous faites une interview pour la BBC World, devant des millions de téléspectateurs, et que votre enfant vous rafle la gloire », a commenté la journaliste Catherine Ellis. 

    ​« C'est la meilleure chose que vous verrez sur Twitter (et à la télévision) aujourd'hui », a plaisanté sa collègue Ellie Price.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Quand les enfants donnent des leçons de vie aux adultes
    Tags:
    émissions, vidéo, télévision, enfants, BBC, Julia Macfarlane, Catherine Ellis, Ellie Price, Robert Kelly
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik