Ecoutez Radio Sputnik
    Sean Spicer a osé la cravate verte à la télé, et voici pourquoi ce fut une mauvaise idée

    Il a osé la cravate verte à la télé, et voici pourquoi ce fut une mauvaise idée

    © Photo. capture d'écran sur Youtube
    Insolite
    URL courte
    83468815

    Le porte-parole américain Sean Spicer n’avait pas idée de ce qui l’attendait après qu’il s’est pointé en conférence de presse avec une cravate verte. C’était compter en effet sans l’imagination débordante de ces malins qui aiment (et savent surtout) bien troller les images…

    Le 16 mars dernier, le porte-parole de la Maison-Blanche Sean Spicer a tenu une nouvelle conférence de presse. Pour l'occasion, probablement pour souligner à sa manière la Saint-Patrick, il a mis une cravate verte assez voyante… trop sans doute. Il n'en fallait pas plus pour inspirer les amateurs de retouches d'images les plus imaginatifs.

    Ainsi, l'Américain Jesse McLaren s'est littéralement rué sur l'occasion de faire une capture d'écran de la conférence de M. Spicer et de la bidouiller un peu. Il ne s'attendait pas à cartonner à ce point sur Internet:

    Le fait est que la couleur verte est souvent utilisée pour les programmes de prévisions météorologiques ou les films d'action en cela que la zone qu'elle recouvre est très facile à circonscrire, à isoler et, au besoin, à remplacer par d'autres images ou même des vidéo.

    Démonstration par ici:

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

     

    Lire aussi:

    Qu'est ce qui va le mieux à Obama, une cravate ou un kite surf?
    Chat à cravate
    En plein interrogatoire, le chat d’Assange apparaît en cravate
    Tags:
    porte-parole, conférence de presse, présidence américaine, Sean Spicer, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik