Insolite
URL courte
2614
S'abonner

Certains noms de famille sont capables de jouer un mauvais tour à leurs «propriétaires». C’est le cas d’un Canadien dont le nom jugé «humiliant» lui a valu la perte de sa plaque d’immatriculation personnalisée.

Le Canadien Lorne Grabher s'est vu confisquer sa plaque d'immatriculation personnalisée par les autorités locales qui l'ont qualifiée d'« outrageante », a indiqué dans sa publication sur Facebook l'automobiliste malheureux.

M. Grabher a reçu une lettre envoyée par le département de l'immatriculation des transports de la Nouvelle-Écosse l'informant de la saisie de sa plaque d'immatriculation. Les fonctionnaires lui ont expliqué que la phrase figurant sur la plaque minéralogique pourrait être interprétée comme « grab her » (Attrape-la, ndlr), ce qui est « un slogan socialement inadmissible ».

D'après le diffuseur d'information canadien CBC News, qui s'est renseigné auprès du département, plusieurs personnes avaient porté plainte devant des fonctionnaires en interprétant la phrase en question comme un appel à la violence contre la femme.

« L'inscription sur la plaque représente tout simplement mon nom. Trois générations de notre famille ont utilisé cette plaque sans jamais avoir rencontré de difficultés. Et maintenant, à cause d'une seule plainte, j'en suis privé », s'indigne le Canadien.

Selon lui, les personnes qui ont déposé plainte auraient été désorientées en raison d'une vidéo vieille de 11 ans avec la participation de Donald Trump qui est redevenue populaire lors de sa récente campagne électorale.

Dans cette vidéo, M. Trump utilise l'expression « grab her », se montrant fier de draguer les femmes.

« Mais ni moi, ni ma plaque d'immatriculation n'allons draguer personne », a expliqué M. Grabher.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

 

Lire aussi:

Un pilote US grave le nom de son avion… dans le ciel
A la recherche d'un nouveau nom pour l'empereur du Japon
Quel nom pour l'ourson polaire du zoo de Berlin?
Un prêtre orthodoxe grièvement blessé par balles devant une église à Lyon - vidéos
Tags:
automobile, automobiliste, génération, slogan, nom, plainte, Donald Trump, Nouvelle-Ecosse, Canada
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook