Ecoutez Radio Sputnik
    Ciseaux chirurgicaux. Image d'illustration

    Chirurgie esthétique, un moyen pour ne pas rembourser ses prêts?

    © Sputnik . Sergey Subbotin
    Insolite
    URL courte
    130

    Une ressortissante chinoise de la ville de Wuhan, dans la province du Hubei, a été arrêtée alors qu’elle essayait d’acheter des billets de train munie d’un faux passeport. Après avoir recouru à la chirurgie esthétique pour ne pas avoir à rembourser un prêt de 27 millions de yuan (3,1 millions d’euros), elle a essayé de quitter la ville de Shenzhen.

    Zhu Najuan a été arrêtée par la police alors qu'elle tentait de quitter la ville de Shenzhen située dans le sud du pays. Elle avait été précédemment condamnée par la justice à rembourser un prêt de 3,1 millions d'euros, mais cette chinoise de 59 ans a eu recours aux services d'un chirurgien esthétique dans l'espoir de pouvoir se soustraire à ses obligations.

    Les policiers locaux, qui ont arrêté Mme. Najuan à la gare, avaient remarqué qu'il était presque impossible de la reconnaître, car elle faisait de 20 ans plus jeune que son âge, indique l'Agence Chine nouvelle.

    Selon cette agence, le gouvernement de la ville de Wuhan a récemment mis en place une politique de rigueur à l'égard des mauvais payeurs. Au cours des six premiers mois de cette année, 186 personnes accusées d'avoir tenté d'échapper à leur obligation de payer leurs dettes ont été arrêtées.

    Lire aussi:

    Inondations en Chine: près de 3.000 personnes évacuées à Shanxi
    Un séisme coupe partiellement des liaisons ferroviaires en Chine
    La Chine lance son «Train céleste», le plus rapide du pays
    Chine: deux camions entrent en collision et provoquent une violente explosion (vidéo)
    La Chine reste le pays le plus sûr d'Asie pour les touristes
    Tags:
    arrestation, chirurgie esthétique, prêt, police, Chine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik