Insolite
URL courte
5530
S'abonner

Les parents d’un jeune péruvien ont eu une lueur d’espoir lors des funérailles de leur fils. En plein milieu de ses obsèques, le jeune a tout d’un coup commencé à respirer.

Watson Franklin Mandujano Doroteo, de la ville péruvienne de la Tingo Maria, se trouvait dans son cercueil lorsque ses parents ont remarqué que son torse se bombait tout comme s'il respirait, relate le quotidien britannique Independent.

Le médecin arrivé sur place a confirmé que l'homme montrait des signes de vie. L'homme a été sorti du cercueil et a été transporté à l'hôpital où on a constaté que le Péruvien était bien mort.

Cependant, les membres de sa famille sont convaincus qu'aux funérailles il était encore en vie et qu'il n'est décédé qu'à son arrivée à l'hôpital.

D'après ses parents, Watson avait été déclaré mort par les médecins après avoir eu de la fièvre et des frissons à la suite d'une opération du canal radiculaire qu'il a eue le 21 octobre. Ils estiment que le jeune aurait pu être vivant tout au long des funérailles restant sous sédatifs que les médecins lui avaient donnés après l'opération.

Il existe peu de cas où un cadavre bouge, cela peut toutefois se produire, par réflexes, généralement au niveau des mains ou des pieds. Le plus souvent, un homme est déclaré mort par erreur.

Lire aussi:

Le monde menacé d’une crise alimentaire, alerte l'Onu
La NASA prépare une frappe sur un astéroïde fonçant vers la Terre
Un rapport remis par le Pr Raoult il y a 17 ans prédisait le chaos à venir mais le gouvernement l’a ignoré
L'Algérie va attaquer France 24 en justice pour des «propos haineux» et convoque l'ambassadeur de France
Tags:
cadavres, morts, cercueil, décès, Pérou
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook