Ecoutez Radio Sputnik
    Cimetière

    Des scientifiques savent maintenant ce que ressentent les morts

    CC BY 2.0 / Liz West / South Cemetery in snow
    Insolite
    URL courte
    396511

    Des chercheurs américains ont déterminé ce qui se passe dans l'organisme humain juste après la mort. Il s'avère que le cerveau continue à fonctionner pendant quelques instants et le sujet peut alors se rendre compte de ce qui lui est arrivé...

    Une équipe de chercheurs, sous la direction du professeur de l'Université de New York Sam Parnia, est parvenue à la conclusion que les morts continuaient à ressentir et comprendre ce qui se déroule autour d'eux pendant une très courte période après la survenue de la mort.

    Dr Sam Parnia, directeur de l'École des soins intensifs et de la recherche sur la réanimation de l'Université, a affirmé que des patients déclarés cliniquement morts avaient vécu une expérience plutôt… «agréable».

    «La mort est un processus», a-t-il estimé, cité par le journal britannique Daily Star, ajoutant que le cerveau fonctionne toujours après l'instant du décès officiellement constaté. Lorsque le cœur s'arrête, tous les processus vitaux s'arrêtent aussi, mais des processus mentaux se poursuivent pendant un certain temps.

    «Quand nous mourons, cette expérience n'est pas désagréable pour la majorité de personnes. Pour ceux qui meurent d'une cause naturelle, même s'il y avait de la douleur avant la mort, le processus de la mort devient très agréable, bienheureux, calme», a précisé Dr Parnia.

    Des gens décrivent ce sentiment comme une chaleur sereine quand ils contemplent une lumière qui les invite à la suivre, a-t-il résumé.

    Auparavant, le cosmologiste et professeur de physique à l'Institut de Technologie de Californie, Sean Carroll, avait affirmé que la vie après la mort est impossible en raison des lois de la physique.

    Lire aussi:

    R. Redeker: «nous voyons tous les jours la parodie de l’immortalité!»
    Un politologue allemand attend plus de souplesse de Merkel lors de sa visite à Moscou
    Comment les «likes» sur Facebook nuisent à votre santé et à votre silhouette
    Tags:
    sentiments, morts, décès, chercheurs, cerveau, New York, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik