Ecoutez Radio Sputnik
    La photo prise lors du premier débarquement lunaire

    L'histoire opaque des missions lunaires américaines

    CC0
    Insolite
    URL courte
    18117421

    Les Américains ont-ils vraiment envoyé leurs astronautes sur la Lune? Bien que la NASA lève régulièrement les doutes, de nouveaux arguments alimentant la théorie du complot lunaire apparaissent.

    Les partisans de la théorie du complot ont discerné un homme ne portant pas de combinaison spatiale sur une photo prise lors de la mission lunaire américaine Apollo 17 effectuée en 1972. Selon eux, cette découverte prouve une fois de plus que les Américains ont simulé leurs vols vers la Lune. La vidéo qui présente cette photo a été publiée sur YouTube.

    «Vous pouvez voir une silhouette, qui ressemble à celle d'un homme des années 1970, avec des cheveux longs, portant une sorte de gilet», soulignent les auteurs de la vidéo.

    Apollo 17 a été la sixième et la dernière mission lunaire dans le cadre du programme spatial américain Apollo. Ce débarquement est connu comme étant le plus long parmi tous les débarquements lunaires.

    La vidéo publiée sur YouTube donne un nouvel argument à la théorie du «Fake Moon Landing» (faux débarquement lunaire), née après la première mission Apollo de 1969. Pour de simples amateurs, il suffit de regarder les photos de la NASA afin de trouver les preuves de leur théorie. Un drapeau américain flottant, l'absence du cratère qui aurait dû être formé lors de l'atterrissage de la fusée, un objet ressemblant à un appareil d'éclairage qui se reflète dans la visière d'un astronaute… La NASA s'est empressée de lever tous les doutes concernant les vols lunaires américains.

    Mais, si tous les arguments pour la théorie de complot sont démystifiés par la NASA, une question persiste: pourquoi les américains n'ont-ils jamais effectué de vols lunaires après les années 1970? La NASA affirme qu'elle ne possède plus de technologies de fusées capables de gagner la Lune, comparables aux Saturne V, utilisées lors des missions Apollo. Ils n'auraient aussi plus de scaphandres spéciaux pour protéger les astronautes de la radiation solaire. Si ces déclarations de l'agence américaine sont vraies, cela serait une perte impardonnable pour une grande puissance spatiale telle que les États-Unis…

    Lire aussi:

    Le Président US signe une directive pour une nouvelle mission habitée sur la Lune
    Les «hackers russes... tout-puissants» aideraient les Américains à retourner sur la Lune?
    On a résolu l'un des principaux mystères de la Lune
    Tags:
    astronautes, débarquement, complot, Lune, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik