Ecoutez Radio Sputnik
    Страница сайта Twitter в окне браузера компьютера.

    Pourquoi certains d’entre nous sont capables «d’entendre» des sons dans certains gifs

    © Sputnik . Alexander Kryazhev
    Insolite
    URL courte
    334

    Depuis quelque temps, des internautes essaient de trouver une explication au «gif sonore». Un doctorant de l’Université de Londres donne son explication à ce phénomène.

    Une internaute, dont le compte Twitter est @lisadebruine, a publié sur ce réseau social un gif insolite. De nombreux utilisateurs ont affirmé avoir entendu des sons en regardant cette image animée.

    «Est-ce que quelqu’un sait pourquoi on entend des sons en regardant ce gif?», a demandé @lisadebruine.

    Ce post a été aimé plus de 30 mille fois et reposté plus de 16 mille fois. Certains commentateurs ont proposé diverses théories pour expliquer pourquoi ce gif était accompagné de sons, d’autres ont noté n’avoir rien entendu.

    Christopher Fassnidge, doctorant en psychologie à l’Université de Londres, a expliqué aux journalistes de The Verge la cause de cette hallucination.

    ​D’après lui, dans le monde réel, tous les mouvements sont d’une façon ou d’une autre liés à des sons. Il existe un phénomène neuronal, la synesthésie, qui fait qu’une irritation d’un système de perception est automatiquement transmise à un autre. Par exemple, le compositeur Nikolaï Rimski-Korsakov percevait les notes en couleurs. Les deux sens sont rarement liés par ce phénomène dans la vie quotidienne, et c’est pourquoi cette capacité peut être considérée unique.

    Le phénomène du «gif sonore» est précisément lié à la synesthésie. Environ 20% de gens entendent des «sons» en regardant une animation.

    Lire aussi:

    Un «souvenir» de vacances illégal pourrait coûter leur liberté à deux Français
    Un énorme requin blanc filmé à quelques centimètres d’une cage de plongeurs – vidéo
    Bill Clinton en robe bleue et pas que… Des trouvailles extravagantes dans une résidence d’Epstein – images
    Tags:
    synesthésie, Twitter, Inc, Londres
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik