Insolite
URL courte
254
S'abonner

Les années passent et les stéréotypes sur les hommes et les femmes au travail restent les mêmes. Ils expliquent pourquoi les jeunes femmes ont tant de mal à s’imposer dans leur milieu professionnel, d’après l’association Young Women’s Trust.

Les employeurs sont enclins à penser que leurs collaborateurs ont plus d’ambition que leurs collaboratrices cinq fois plus souvent que le contraire. Par ailleurs, les hommes sont considérés comme plus fiables et les femmes comme plus consciencieuses dans leur travail. La touche finale à ce tableau peu surprenant brossé d’après une enquête de YouGov menée pour le compte de l’organisation Young Women’s Trust sera celle du constat de 40% des recruteurs interrogés: les hommes demandent augmentations de salaires et promotions plus facilement que les femmes.

Ce sondage a été réalisé auprès de 800 cadres du secteur des ressources humaines. Il ressort de cette enquête qu’une personne interrogée sur trois pense qu’une atmosphère de sexisme règne sur son lieu de travail. 12,5% des sondés affirment que les cas de harcèlement sexuel sont tus au sein des grandes entreprises dans lesquelles ils travaillent. Par ailleurs, 10% des cadres interrogés sont conscients des écarts salariaux existant dans les sociétés dont ils sont employés entre hommes et femmes ayant la même ancienneté.

Ce sondage de YouGov complète celui réalisé par Populus toujours pour Young Women’s Trust. Il nous apprenait que la moitié des jeunes femmes interrogées voudraient un jour occuper des fonctions dirigeantes.

«Les jeunes femmes ne manquent pas d’ambition, mais elles sont très souvent mises en retrait par leurs employeurs qui, consciemment ou non, les discriminent. Il n’est pas étonnant que les femmes soient freinées dans leur carrière si ceux qui décident des embauches ont des points de vue aussi datés», estime Carole Easton, directrice générale de l’association Young Women’s Trust.

«Ce sont les employeurs et notre économie qui, en conséquence, ignorent les talents des jeunes femmes. Les jeunes femmes qui veulent travailler luttent pour joindre les deux bouts mais se retrouvent endettées. Nous devons agir urgemment pour améliorer leurs perspectives et leur redonner l’espoir en l’avenir », a-t-elle ajouté.

Lire aussi:

Au moins six morts dans une fusillade en Allemagne
Une Chinoise venant de Wuhan dupe les autorités françaises et entre à Paris avec de la fièvre
Une course-poursuite avec des lanceurs d’œufs vire au drame en Charente-Maritime
Alerte en Algérie après la réapparition du poisson lièvre
Tags:
perspective, employeurs, harcèlement sexuel, promotion, hommes et femmes, sexisme, femmes, hommes, grandes entreprises, enquête, travail, salaire, sondage, Angleterre, Pays de Galles
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik