Ecoutez Radio Sputnik
    Clarence Wiggum

    Une interpellation façon Simpson pratiquée par la police britannique

    CC BY 4.0 / Eliedion / Chief Wiggum at Springfield U.S.A.‎, Universal Studios Florida
    Insolite
    URL courte
    0 130

    Les policiers britanniques ont réussi à arrêter plusieurs malfaiteurs grâce à une astuce qui avait déjà été utilisée… par un personnage des Simpson!

    La police du Yorkshire du Sud, au Royaume-Uni, a arrêté plus d'une vingtaine de délinquants en utilisant une méthode ressemblant fortement à celle employée par des policiers de la série d'animation Les Simpson, indique The Independent.

    Selon le quotidien, les policiers britanniques ont envoyé aux adresses présumées des malfaiteurs recherchés des cartes postales de la part d'une société inexistante dans lesquelles ils leur offraient un cadeau pour le Nouvel An. Pour obtenir ce cadeau, les destinataires devaient indiquer l'heure et l'adresse de livraison. Mais au lieu des livreurs, c'était les forces de l'ordre qui s'y rendaient. Grâce à cette astuce, les policiers ont réussi à arrêter 21 délinquants accusés de cambriolages, d'actes d'agression ou encore de conduite en état d'ébriété.

    Les Internautes ont remarqué la ressemblance entre cette méthode et une astuce utilisée par le chef de la police Clarence Wiggum dans le huitième épisode de la neuvième saison des Simpson. Dans cet épisode, les policiers ont envoyé aux malfaiteurs ayant violé les règles de stationnement, dont Homer Simpson, des invitations à une distribution de barques gratuites.

    Néanmoins, selon The Independent, il n'est pas certain que la police britannique ait appris cette astuce de la série d'animation.

    Lire aussi:

    Les Simpson ont nommé Poutine secrétaire d’État américain
    Un «jeu de confiance» à l’origine de la mort d’un diplomate australien à New York
    Le père des Simpsons créera un dessin-animé sur une princesse portée sur la bouteille
    Tags:
    délinquance, astuces, arrestation, police, Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik