Insolite
URL courte
1515
S'abonner

La mort est-elle un obstacle pour les créateurs qui cherchent à attirer l’attention du public sur leurs produits? Un peu d’érotisme n’est jamais de trop, a dû penser ce fabricant de cercueils polonais.

Lindner, un producteur polonais de cercueils, a décidé de se faire de la publicité à l'aide de… jeunes mannequins dans une pose érotique.

Les photos de jeunes femmes séduisantes placées dans des cercueils ont été utilisées dans un calendrier pour 2018 à la Pirelli. Il s'agit de la dixième édition du calendrier Lindner, appelé à faire la promotion des cercueils et sarcophages fabriqués par la société.

Les modèles semi-nues dans des poses lascives et placées dans un cercueil frappent en effet l'imagination. La société affirme qu'une telle approche pousse à avoir une idée plus légère de la fragilité de l'être. L'image des cercueils devrait inculquer l'idée qu'au lieu de songer à des événements tristes et tragiques, il vaut mieux terminer sa vie en paix et en harmonie avec la nature.

Si dans les éditions des années précédentes, les images en noir et blanc représentant la mort armée d'une faux prédominaient, cette fois-ci ce sont des motifs ruraux qui sont mis en valeur, avec des fleurs et des pommes comme symbole du «retour à la vie».

«Mets ta tête sur de l‘herbe verte. Écoute le chant des oiseaux. Repose-toi dans l'ombre d'un arbre vert. Ressent profondément le calendrier Lindner 2018», exhorte la société.

Les auteurs du calendrier ont publié les photos l'une après l'autre durant plusieurs semaines pour attiser l'intérêt pour leur produit. Il est désormais disponible «en tirage très limité»…

Lire aussi:

Un homme frappé au sol par un policier lors d'une intervention en Seine-Saint-Denis, ouverture d'une enquête - vidéo
La lettre envoyée par Darmanin à la maison d’édition Nawa
Des F-35 au lieu des Rafale pour la Suisse: Paris dément avoir annulé la visite du Président helvète
Sous-marins: Subway «trolle» la France après la rupture de l’accord – photo
Tags:
Pologne, Lindner, cercueil, insolite, érotisme
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook