Insolite
URL courte
967
S'abonner

C’est désormais officiel: la Californie, l'État le plus peuplé des États-Unis, avec ses 39,5 millions d'habitants, est devenue lundi le premier marché mondial régulé de cannabis à usage récréatif.

La Californie est le sixième État américain, après l'Alaska, le Colorado, le Nevada, l'Oregon et l'État de Washington, à autoriser la vente de produits à base de cannabis aux personnes âgées de plus de 21 ans. Deux autres États, le Maine et le Massachusetts, se préparent à les rejoindre cette année.

Plus d'un Américain sur cinq vit donc désormais dans un État où la vente de marijuana à usage récréatif est légale, même si le cannabis reste un narcotique illégal aux yeux de la loi fédérale américaine.

Le marché du cannabis en Californie est évalué par des analystes à plusieurs milliards de dollars par an et devrait permettre de dégager annuellement au moins un milliard de dollars de recettes fiscales.

L'Uruguay, seul pays au monde à avoir totalement légalisé le cannabis récréatif au niveau national, depuis juillet 2017, ne compte que 3,4 millions d'habitants.

En Californie, seule une quarantaine de magasins devaient proposer des produits à base de cannabis lundi, car de nombreuses régions, dont celles de Los Angeles et San Francisco, n'ont pas encore achevé toutes les démarches administratives pour la validation des licences.

Les clients sont autorisés à acheter une once (28 grammes) de cannabis à la fois.

La légalisation de vente de cannabis à usage récréatif a été votée en novembre 2016 par les électeurs californiens.

L'État de l'ouest des États-Unis avait été le premier, en 1996, à autoriser le cannabis à usage thérapeutique. Il a été imité depuis par une trentaine d'autres États américains.

Lire aussi:

Il vient de braquer un McDonald’s mais ne s’attendait pas à tomber sur ce genre de clients
Un chien protège un garçon de trois ans perdu dans les bois
La mère de trois enfants saute dans un étang gelé pour sauver un chien – vidéo
La punition qu’un père administre à ses filles qui refusent de porter le voile
Tags:
légalisation, cannabis, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook