Insolite
URL courte
1058
S'abonner

L’une des plus grandes compagnies aériennes du monde, Delta Air Lines, connaît des turbulences internes, son propre personnel l’accusant d’antisémisme.

Plusieurs membres du personnel de bord ont accusé Delta Air Lines d'antisémitisme, informe New York Daily News, en se référant à une plainte déposée auprès d'un juge de Brooklyn.

Cinq stewards, licenciés ou travaillant toujours pour Delta, affirment que la compagnie aérienne a des préjugés contre ses employés juifs et des passagers de vols vers Israël.

Selon les plaignants, Delta Air Lines traite avec mépris des employés et des passagers juifs, qu'elle considère agressifs et qu'elle accuse de comportements inappropriés. La compagnie dénoncerait notamment leur habitude de prier à bord et leurs demandes de repas casher.

La compagnie serait également mécontente des employés qui aident les passagers pour Tel-Aviv à obtenir des billets à tarif réduit. Une hôtesse de l'air a raconté qu'elle avait reçu un avertissement et s'était vu annulé ses bénéfices après avoir aidé l'un de ses amis à acheter un billet pour Israël.Deux autres plaignants ont avoué avoir peur de faire profiter de leurs bonus après cet incident.

La compagnie aérienne a, quant à elle, déclaré qu'elle ne «tolérait pas la discrimination» et rejetait catégoriquement les allégations présentées dans cette plainte. Delta Air Lines a également fait part de son intention de «se défendre de façon active».

En juillet 2017 Andreï Eremine, citoyen russe, a été expulsé de l'avion de Delta Air Lines à Seattle. Selon lui, la compagnie l'a fait après qu'un passager a refusé de voyager à côté de M.Eremine en l'accusant de l'«annexion de la Crimée». La compagnie aurait soutenu la position de ce passager, suite à quoi M.Eremine a été obligé de prendre un autre avion. Un représentant de Delta a, à son tour, raconté à Sputnik que le passager russe avait été expulsé de l'avion pour cause de violation des règles de sécurité. Selon la compagnie américaine, il aurait tenté de passer «par une porte d'embarquement fermée». Cette version est rejetée par M.Eremine. Après enquête, Delta lui a présentés des excuses.

Lire aussi:

Un Boeing 737 se disloque lors de l'atterrissage en Inde, plus de 10 morts et 100 blessés - images
Le Président Aoun évoque l'hypothèse d'un «missile» ou d'une «bombe» dans la double explosion à Beyrouth
La plus forte augmentation de cas de Covid-19 en France en 24 h depuis fin avril
Un chauffeur-routier abattu par la police à Montauban après avoir pris la fuite
Tags:
avions civils, vols, discrimination, antisémitisme, Delta Air Lines, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook