Ecoutez Radio Sputnik
    Un jouet. Image d'illustration

    Ces jouets de la Guerre froide qui font froid dans le dos (photos)

    CC BY 2.0 / Joe Haupt / Vintage "Nuke" Japan Toy Puzzle by the A.C. Gilbert Co., Nagasaki and Hiroshima
    Insolite
    URL courte
    6520

    L'époque de la Guerre froide a donné naissance à bien de jouets qui suscitent aujourd'hui chez nous un mélange de répulsion légitime et de rire un peu nerveux.

    Il n'y a rien qui ne peut être commercialisé et la guerre nucléaire ne fait pas exception à la règle. Dans les années 1950, plusieurs fabricants US de jouets pour enfants ont bel et bien exploité le filon nucléaire pour diversifier leur offre, alors que l'URSS s'est prudemment abstenue d'exploiter ce sujet dans une industrie aussi délicate.

    Ainsi, la marque Hubley proposait à l'époque à ses petits clients un «désintégrateur atomique» à intensité variable, apparemment pour exterminer les monstres tapis sous leurs lits:

    Le «pistolet atomique» de Buck Rogers répondait peut-être à la même nécessité:

    La groupe Gilbert Company prônait quant à lui une approche plus scientifique et a proposé à la vente une version pour enfants du compteur Geiger avec lequel ils pouvaient aller n'importe où pour y détecter de la radioactivité: «sécuritaire, excitant et instructif», selon la description sur la boîte de jeu.

    Le compteur Geiger était peut-être également utile pour les adeptes du jeu de société Uranium Rush (produit Gardner). A gauche du cactus sur le dessus de la boîte, on pouvait lire qu'il s'agissait d'un «jeu éducatif Approuvé Prestige Jouets»:

    Pour les esprits plus belliqueux, des bombes nucléaires «géantes» mais tout à fait «sûres et inoffensives» étaient également disponibles:

    Mais pour larguer ces bombes, il fallait un avion, que voici:

    Il était également possible de munir les enfants d'une excellente copie miniaturisée du «canon atomique» américain M65, surnommé Atomic Annie, pour la modique somme de 7,98 USD, comme en témoigne cette belle publicité datant de 1958:

    …ou bien leur offrir en cadeau un arsenal de missiles dont ils étaient les seuls maîtres:

    ​Alors peut-être la violence tant dénoncée des jeux vidéo contemporains trouvent-elle son origine dans une époque assez éloignée mais dont le vent changeant semble parfois nous souffler au visage?

    Lire aussi:

    Un «souvenir» de vacances illégal pourrait coûter leur liberté à deux Français
    Un énorme requin blanc filmé à quelques centimètres d’une cage de plongeurs – vidéo
    Bill Clinton en robe bleue et pas que… Des trouvailles extravagantes dans une résidence d’Epstein – images
    Tags:
    jouet, enfants, guerre froide
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik