Insolite
URL courte
10113
S'abonner

Les hommes politiques français et la langue anglaise, ce n'est pas toujours une grande histoire d'amour. Certains d’entre eux essayent peut-être de protéger la langue française contre l'influence anglo-américaine et de lui redonner son lustre d'antan? Quoi qu’il en soit, cela ne facilite pas la communication.

Les bourdes de certains hommes politiques français lorsqu'ils parlent anglais sont innombrables, comme celle de Bernard Kouchner, qui a failli déclencher un incident diplomatique en confondant «eat» (manger) et «hit» (battre) ou Nicolas Sarkozy disant à Hillary Clinton pour s'excuser à propos de la pluie: «Sorry for the time!» (en anglais: «désolé pour l'heure»), affirme Daniel De Poli, membre de Francophonie Avenir, association de Défense du français. Voici d'autres perles.

François Hollande

M.Hollande parle anglais très rarement et ce n'est pas étonnant. Quand il s'y essaye, il est moqué sans pitié par les humoristes et les internautes français.

Dans la vidéo ci-dessous, il dit «Thank you to be there for your works» (Merci d'être là pour vos travaux). Cette vidéo a été diffusée dans Le Petit Journal, il y a deux ans.

Nicolas Sarkozy

Souvent moqué pour son accent anglais très approximatif, Nicolas Sarkozy assure dans une interview au «Point» que sa maîtrise de la langue de Shakespeare s'améliore de jour en jour…

Anne Hidalgo

Pour débattre du problème du réchauffement climatique lors de la COP 21, la maire de Paris Anne Hidalgo a pris la parole. Devant un large public d'invités étrangers, elle a fait un discours en anglais, écrit le site Télé-Loisirs. Voici le résultat.

François Bayrou

Comment se débrouille François Bayrou? Petit retour sur son passage sur CNN.

Jean-Pierre Raffarin

Lors du congrès Parti communiste chinois, Jean-Pierre Raffarin a accordé une interview à une télévision locale en anglais.

Depuis lors, cette vidéo fait partie des «classiques» du genre comme son discours sur la Constitution européenne.

Et la cerise sur le gâteau: une compilation des meilleures vidéos avec des commentaires pimentés.

Dans un pays habitué à des Présidents peu à l'aise avec la langue de Shakespeare, Emmanuel Macron marque toutefois sa différence par sa maîtrise de l'anglais à un niveau suffisant pour s'adresser directement à Donald Trump.

Lire aussi:

Voici pourquoi il vaut mieux poser votre smartphone l'écran vers le bas
Arrêtés en possession d’armes, deux agents de la DGSE mis en examen à Paris pour un projet de meurtre
La Russie livre à 15 pays de l’Avifavir, son médicament contre le Covid-19
Tags:
Français, langues étrangères, anglais, François Hollande, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook