Ecoutez Radio Sputnik
    Un astéroïde (image d'illustration)

    À une allure folle: un corps céleste grand comme 3 terrains de foot fonce vers la Terre

    CC0 / Pixabay
    Insolite
    URL courte
    111816

    Un astéroïde géant dont la taille serait de près de trois terrains de football se précipite vers la Terre à une allure effrénée. Le corps céleste la frôlera mercredi 7 mars, a signalé la NASA.

    Un énorme astéroïde de 470 mètres, nommé par les astronomes VR12, passera à environ 1,5 million de kilomètres de notre planète le 7 mars, selon l'Administration nationale de l'aéronautique et de l'espace (NASA).

    ​Comme l'a fait savoir Nicolaï Zheleznov, chercheur de l'Institut de l'astronomie appliquée de l'Académie des sciences de Russie, à la chaîne russe NTV, il pourrait s'agir d'une véritable menace à cause de sa taille considérable qui équivaut à trois terrains de football.

    «Cet objet reçoit une grande attention en raison de ses dimensions. Maintenant, on détecte des astéroïdes mesurant entre 10 et 15 mètres, comme la météorite tombée sur Tcheliabinsk [en 2013, ndlr]. Même s'ils entrent dans l'atmosphère de la Terre, il est probable qu'ils brûlent sans laisser aucune trace. Mais si cet objet se déplace en direction de la Terre, il pourrait constituer une véritable menace.»

    L'astéroïde VR12 est assez lumineux ce qui permettra de l'observer depuis la Terre même à l'aide de télescopes construits par des amateurs. Il passera à une distance minimale de la Terre à 8h53, heure de Paris.

    Plus d'une trentaine d'astéroïdes d'un diamètre dépassant 100 mètres pourraient s'approcher dangereusement de la planète bleue en 2018, alerte le centre russe de pronostic des catastrophes Antistikhiya («anti-cyclone»).

    Lire aussi:

    L'homme peut apprendre à contrôler l'orbite des astéroïdes
    Rendez-vous ce soir? Un astéroïde fonce encore vers la Terre
    L’«astéroïde de la mort» devrait passer à côté de la Terre en juillet
    Tags:
    terrain de football, météorite, astéroïde, NASA, Terre
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik