Ecoutez Radio Sputnik
    Femen

    Femen fatale: six manifestations «sextrémistes» des plus mémorables

    © AFP 2018 JOEL SAGET / AFP
    Insolite
    URL courte
    518

    Le mouvement «sextrémistes» connu sous le nom de Femen souffle ses 10 bougies cette année, alors que ses adeptes continuent de se lancer (parfois littéralement) sur de célèbres hommes politiques afin de répandre ce qu'elles considèrent être la vérité nue.

    Le mouvement Femen a été créé en 2008 par un groupe de quatre femmes ukrainiennes qui cherchaient à utiliser la nudité publique comme un élément de protestation contre le sexisme et la violence contre les femmes. Elles ont fait leurs baptême du feu dans les rues des capitales de plusieurs pays, où elles ont scandé le slogan: «L'Ukraine n'est pas une maison close». Depuis lors, la marque du «sextrémisme» du groupe s'est répandue dans le monde entier, avec des activistes, aux seins nus, remuant les choses et faisant les gros titres dans plusieurs pays.

    Le temps est écoulé, Berlusconi!

    Alors que l'ancien Premier ministre italien Silvio Berlusconi se présentait à Milan pour faire son devoir civique en votant lors des élections du 4 mars 2018, il a été accosté par une militante Femen, criant: «Votre temps est écoulé, Berlusconi!». L'homme politique est apparu imperturbable lors de l'«attaque». Ce dernier a mis son bulletin dans l'urne et a quitté le bureau de vote, pendant que la femme était escortée par la sécurité.

    Désolé, mauvaise ambassade

    Une militante de Femen en Ukraine a tenté de protester contre la réélection du président tchèque sortant, Milos Zeman. Cependant, sans s'en rendre compte, elle a fait son show devant l'ambassade de Slovaquie au lieu de celle de la République tchèque.

    Déjeuner cannibale d'Erdogan

    Lorsque le Président turc Recep Tayyip Erdogan s'est rendu à Paris pour s'entretenir avec son homologue français, Emmanuel Macron, quatre activistes féministes ont organisé une manifestation contre les violations des droits de l'homme en Turquie. Quatre manifestantes Femen, déguisés en serveuses, portaient un menu intitulé «Déjeuner cannibale d'Erdogan», qui proposait des options telles que «Kurdes tranchés», «Pudding de Gays» et «journalistes cuits».

    Crèche de Noël

    Noël dernier, une militante Femen ayant écrit sur sa poitrine «Dieu est une femme!», a tenté de voler la figurine de Jésus-Christ de la crèche de la place Saint-Pierre au Vatican, lors d'une manifestation contre des siècles «d'assaut et d'oppression des femmes».

    La rage contre l'islam

    En 2015, deux activistes Femen ont tenté de perturber une conférence musulmane organisée en banlieue parisienne. Les femmes ont pris d'assaut la scène où deux imams discutaient pour savoir s'il était juste de battre une femme ou non, criant: «Personne ne peut m'asservir, personne ne peut me posséder, je suis mon propre prophète!».

    Lorsque vous essayez de charger Poutine et vous échouez

    En 2013, plusieurs activistes Femen ont tenté de perturber la visite du Président Poutine et de la chancelière Merkel au salon technologique Hanovver Messe. Les femmes ont ciblé le Président russe, en criant des obscénités, mais ont été immédiatement arrêtées par la sécurité, alors que le locataire du Kremlin semblait amusé par leur escapade.

    FEMEN contre Poutine
    YouTube/screenshot
    FEMEN contre Poutine

    Lire aussi:

    Présidentielle: action des Femen à Hénin-Beaumont
    «Erdogan killer»: une Femen perturbe un match Turquie-Ukraine (photos)
    «Tartare de femmes» et «émincés des Kurdes»: les Femen manifestent à Paris (vidéos)
    Tags:
    manifestation, Femen, Silvio Berlusconi, Recep Tayyip Erdogan, Vladimir Poutine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik