Ecoutez Radio Sputnik
    Image d'illustration

    Revenue deux fois d’entre les morts, elle raconte l’au-delà

    CC0
    Insolite
    URL courte
    296519

    Impossible de tromper la mort? C’est pourtant ce que cette Vénézuélienne a réussi par deux fois dans sa vie. Rafaela Baroni, âgée de 83 ans, voyante, sage-femme, sculpteur, peintre, poète et médecin, confie à Sputnik ses rencontres avec la mort.

    À Betijoque, un petit village au Venezuela, tout le monde connaît Rafaela Baroni, une femme de légende âgée de 83 ans. Voyante, sage-femme, sculpteur, peintre, poète et médecin, Rafaela a réussi à ressusciter miraculeusement deux fois dans sa vie. Aujourd'hui, la rescapée d'entre les morts livre son histoire glaçante au micro de Sputnik.

    Rafaela est «morte» pour la première fois lorsqu'elle avait 11 ans. Sa mère l'a découverte sans signe de vie. Dans l'hôpital du coin, où elle avait été emmenée en toute urgence, un médecin a constaté le décès. La famille en deuil a commencé à se préparer pour les obsèques.

    Néanmoins, Rafaela affirme qu'elle se rappelle tout ce qui se passait autour d'elle, qu'elle était consciente et pouvait tout voir et tout entendre.

    Rafaela Baroni
    © Sputnik . José Negrón Valera
    Rafaela Baroni

    «J'étais contente car mes grands-parents sont venus mais j'étais très triste car ils allaient m'enterrer vivante. J'avais beau crier, personne ne m'entendait», a-t-elle déploré.

    Par miracle, Rafaela s'est réveillée à quelques instants de sa mise en terre…

    Sa seconde mort remonte à 1968, lorsqu'elle avait 33 ans.

    «On m'a transportée à l'hôpital où j'ai passé 19 jours dans le coma et puis on m'a annoncé que j'étais morte […] Nous sommes partis au cimetière et alors qu'ils s'apprêtaient à m'enterrer quelqu'un s'est rappelé que mes papiers étaient restés à Bocono. C'était impossible de m'enterrer sans mes papiers. Alors, on m'a emmenée à la morgue et là on a remarqué que mon corps bougeait. Quelqu'un a crié "non, elle n'est pas morte"», se souvient-elle.

    À ce moment-là, on lui a diagnostiqué une catalepsie, soit une maladie qui désigne la suspension complète du mouvement volontaire des muscles dans la position où ils se trouvent. La personne affectée reste également silencieuse. En revanche, les gens gardent leurs capacités de s'orienter dans le temps et dans l'espace. La mémoire reste également intacte.

    Par ailleurs, Rafaela est connue à travers tout le Venezuela non seulement pour son histoire fantastique mais aussi pour ses nombreuses œuvres d'art, inspirées par des sujets religieux et par son retour à la vie.

    Les gens affirment que Rafaela a le don de guérir les gens et de prédire l'avenir.

    Lire aussi:

    L'Inde annule un accord d'armement de 500 M USD avec Israël
    Un diplomate vénézuélien signale une menace de révolution de couleur dans son pays
    Washington débloque une somme record pour le bouclier antimissile israélien
    Tags:
    coma, morts, histoire, Venezuela
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik