Ecoutez Radio Sputnik
    cerf

    Un homme sauve un cerf en train de se noyer d’un requin affamé (vidéos)

    CC0 / Pixabay
    Insolite
    URL courte
    6277

    Au péril de sa propre vie, un homme a sauvé un cerf qui s’était retrouvé emporté au large loin de la côte et avait été suivi par un grand requin. Les vidéos de cet exploit qui a eu lieu en Californie ont été immédiatement partagées sur les réseaux sociaux.

    Un chercheur de requins a sauvé la vie à un cerf qui s'était retrouvé dans l'eau et avais pris en chasse par un requin, relate le portail Global News.

    Sean Van Sommeran de la Fondation pour la recherche sur les requins pélagiques a raconté qu'il était sur une baie en train de photographier des requins lorsqu'il a vu quelque chose d'étrange:

    «Je pensais que c'était peut-être un oiseau marin, il a attiré mon attention plus d'une fois, mais ensuite j'ai vu les grandes oreilles se lever», a-t-il dit.

    Puis il a compris qu'il s'agissait d'un cerf «haletant et fatigué» et qu'il fallait l'aider à tout prix.

    Quand il s'est approché en bateau de l'animal, le cerf semblait totalement paniqué et en train de perdre ses forces.

    Van Sommeran a alors reculé pour lui donner plus de place et a commencé à essayer de le ramener jusqu'au rivage alors qu'un grand requin blanc les guettait à quelque distance de là.

    «J'étais vraiment conscient du fait que le requin pouvait le mordre et je voulais l'éviter», a-t-il expliqué.

    Finalement, l'homme a aidé le cerf à regagner la rive et une fois sur la terre ferme, l'animal s'est enfui sans demander son reste au bout de quelques minutes. 

     

    Lire aussi:

    Le vrai danger de ce monstre marin: pourquoi il ne faut pas se fier au «lobby pro-requins»
    Top-7 des rencontres avec des requins qui ont donné le frisson en 2017 (vidéos)
    Les plages où l’on risque de finir dans l’estomac d’un requin
    Tags:
    vidéo, sauvetage, animaux, requins, cerfs, Californie, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik