Insolite
URL courte
5188
S'abonner

L’image d’une caméra Canon carbonisée qui avait filmé le lancement d’une fusée de la NASA a suscité de vifs échos des internautes, certains que le cameraman l’avait installée trop près du site. La NASA en a expliqué les raisons réelles et a offert les images des flammes dévorant la caméra.

Le mardi 22 mai, SpaceX a lancé depuis une base aérienne en Californie une fusée Falcon 9 avec 7 satellites à bord. Cet événement serait passé presque inaperçu sans un cliché du lancement peu ordinaire.

Cette photo présente une caméra Canon DSLR carbonisée.

Beaucoup ont pensé que c'était une erreur du photographe qui l'avait installée trop près du site de lancement.

Cependant l'auteur des photos, Bill Ingalls, n'est pas un novice dans le métier. Il prend des photos pour la NASA depuis près de 30 ans. L'explication qu'il a fournie sur le site de son employeur est assez simple.

«J'ai installé six caméras… Quand la fusée a décollé, l'herbe s'est embrasée. Le feu s'est vite propagé et a gagné la caméra la plus éloignée», a raconté le photographe en précisant que la caméra se trouvait à 400 m du périmètre du site de lancement.

Le fait que la caméra a brûlé est devenu évident quand Bill est allé la voir après le lancement. Heureusement la clé USB était intacte, ce qui nous nous permet de voir la destruction de l'appareil pratiquement en direct.

Lire aussi:

Les vaccins à ARN messager modifient notre code génétique? La crainte des anti-vaccins passée au crible
Un policier brûlé au 2e degré dans le 94 après que des assaillants ont posé un mortier dans sa voiture - vidéo
Une trentaine de cas positifs au Covid-19 dans une colonie de vacances en Corse malgré «des pass sanitaires valides»
Un avion reliant Minsk à Antalya lance un signal de détresse et change de cap vers Moscou
Tags:
feu, caméra, Falcon 9, NASA, Bill Ingalls, Californie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook