Ecoutez Radio Sputnik
    Un caméléon

    Plus de 250 reptiles découverts dans le sac à dos d’un passager à l’aéroport de Moscou

    CC0 / FrankWinkler
    Insolite
    URL courte
    265

    Un Russe de 30 ans a cherché à faire entrer dans le pays plus de 250 caméléons et geckos en provenance de Madagascar. Sauf qu’il a oublié un petit détail: le trafic de ces animaux est interdit.

    Plus de 250 caméléons et geckos, dont le prix est évalué à la bagatelle de 1,9 million de roubles (26.000 euros environ) ont été découverts dans le sac à dos d'un Russe arrivant de Madagascar, a annoncé la porte-parole du ministère russe de l'Intérieur Irina Volk. Ramener ces reptiles en Russie nécessitant une autorisation spéciale, qu'il n'avait pas, il s'agit de contrebande.

    Originaire du territoire du Primorié, le transgresseur de 30 ans a été arrêté à l'aéroport Domodedovo de Moscou. Le passage de son bagage aux rayons X avait révélé des anomalies, poussant les agents de la douane russe à fouiller ses bagages. 

    «D'après les premiers résultats de l'enquête menée par les services de l'aéroport, il a été établi que l'individu avait acheté les reptiles dans une animalerie de Madagascar dans le but d'en revendre une partie et d'élever les autres reptiles chez lui», a ajouté Irina Volk.

    L'homme a passé la douane de Madagascar sans soucis en transportant les reptiles dans son sac.

    Le transport des espèces rares est contrôlé en vertu de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction (CITES). Le dossier judiciaire a été transmis à la cour de justice où il sera prochainement examiné, selon la porte-parole du ministère russe de l'Intérieur.

    Lire aussi:

    Voici ce qui pourrait arriver à vos bagages dans un aéroport (vidéo)
    Cinq astuces qui vous permettront d’être le 1er à récupérer vos bagages à l’aéroport
    Les chiens des douanes de Moscou font mentir l’adage selon lequel l’argent n’a pas d’odeur
    Tags:
    aéroport, police, douane, reptiles, caméra, contrebande, Irina Volk, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik