Insolite
URL courte
3294
S'abonner

En Afrique du Sud, un hippopotame pugnace a essayé d’attaquer un hélicoptère qui le survolait. Si l’animal y était parvenu, il aurait été difficile de pronostiquer qui serait sorti gagnant… Au grand soulagement de l’équipage, le mâle agressif a échoué dans sa tentative!

Les gardes de la réserve naturelle Aquila, située non-loin de la ville sud-africaine de Worcester, ont porté attention sur un hippopotame mâle bagarreur, qui participait souvent à des combats contre d'autres hippopotames. Mais quand il a commencé à attaquer des faons nouveau-nés, il a été décidé de le déplacer dans un autre endroit, rapporte le Daily Mail. Et c'est précisément cette opération qui a failli se terminer par un accident mortel.

Un hélicoptère a été envoyé à la recherche de l'animal. Le chasseur Gerald Minnaar prévoyait d'endormir l'hippopotame pugnace avec un tranquillisant. Mais au moment où l'hélicoptère survolait le lac, l'animal s'est précipité sur l'appareil et a essayé de s'en saisir avec les dents. Heureusement pour l'équipage, sa tentative s'est soldée par un échec.

«Nous l'avons cherché et n'avons même pas deviné qu'il était directement au-dessous de nous», indique le pilote Kobus Crous.

Et d'ajouter: «L'hippopotame a simplement sauté hors de l'eau avec ses mâchoires ouvertes. S'il nous avait capturé, un seul aurait été gagnant».

L'hélicoptère a rapidement pris de la hauteur, a chassé l'hippopotame belliqueux vers la rive, où il était plus facile de le faire dormir.

Selon le personnel de la réserve, l'animal pèse environ 1,5 tonne. Son corps est couvert des blessures reçues lors des combats avec d'autres hippopotames.

Lire aussi:

Linda Kebbab, policière insultée: «je ne suis pas une indigène, je suis Française!»
«Chut, taisez-vous!»: Didier Raoult s’en prend à une journaliste de BFM TV
Restrictions chinoises sur le trafic aérien: les Américains attaquent, les Européens acquiescent
Tags:
hippopotame, hélicoptères
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook