Ecoutez Radio Sputnik
    Un avion dans le ciel

    Qui est ce pilote soviétique qui a survécu à un crash aérien en Afghanistan il y a 32 ans?

    © Sputnik . Nina Zotina
    Insolite
    URL courte
    370

    Le pilote soviétique retrouvé sain et sauf, après avoir été porté disparu pendant plus de trente ans, serait Alexandre Baranov. Il n’est pas rentré de mission, le 2 septembre 1986. Cette version est avancée par l'organisation d’anciens combattants «La fraternité au combat».

    Le vice-directeur de l'organisation des anciens combattants «La fraternité au combat», Viatcheslav Kalinine, a préalablement donné le nom du pilote soviétique dont l'avion a été abattu en Afghanistan, il y a plus de trente ans, porté disparu jusqu'à aujourd'hui.

    «Il s'agit probablement du lieutenant-chef Alexandre Baranov, chef-pilote du deuxième escadron aérien d'un groupe d'aviation d'assaut Su-25 de Begrâm», a-t-il précisé.

    Cette organisation d'anciens combattants indique que M.Baranov n'est pas rentré, le 2 septembre 1986, après «une chasse de nuit». Son avion ou ses débris n'ont pas été retrouvés.

    Le journal russe Kommersant avait annoncé précédemment que le pilote survivant pourrait être Sergueï Panteliuk qui a été abattu en octobre 1987 après avoir quitté l'aérodrome de Begrâm.

    Il n'y a toujours pas d'informations précises sur le sort de ce pilote soviétique. Il peut se trouver actuellement au Pakistan où des camps de détention de prisonniers soviétiques avaient été mis en place.

    Auparavant, le général Valeri Vostrotine, chef de l'Union des parachutistes russes avait fait savoir qu'un pilote soviétique dont l'avion a été abattu en Afghanistan avait été retrouvé sain et sauf et qu'il voulait rentrer en Russie.

    Lire aussi:

    Le pilote du Su-25 abattu en Syrie tué en affrontant des terroristes
    Su-25 abattu: le porte-parole du Kremlin divulgue la réponse de Moscou
    L'un des meilleurs pilotes américains se tue à bord d'un chasseur russe
    Tags:
    avion, pilote, crash d'avion, Afghanistan, URSS
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik