Ecoutez Radio Sputnik
    Un crocodile

    Un crocodile de deux mètres en fuite énerve des habitants en Thaïlande (vidéo)

    CC0 / sko1970
    Insolite
    URL courte
    130

    Depuis trois jours déjà, les autorités thaïlandaises essayent de capturer un crocodile qui se balade à côté de la plage de Rawai, à Phuket, en Thaïlande. Les autorités informent que les recherches du reptile sont retardées par les conditions climatiques défavorables.

    Le reptile a été vu ce mercredi 18 juillet pour la première fois près de la plage de Rawai, à Phuket, par des pêcheurs. Ils ont signalé à la police que l'animal ayant des contours similaires à ceux d'un crocodile errait dans la zone. Le département des pêches a commencé une chasse au crocodile. Les agents ont installé des filets que le reptile a réussi à passer, relate le Bangkok Post.

    Jusqu'à ce vendredi 22 juillet, les spécialistes en capture de crocodiles ont toujours eu des doutes sur le fait que les pêcheurs avaient photographié le reptile dangereux près de la plage, car les images étaient assez floues. 

    Tout cela est devenu indéniable vendredi matin, quand le crocodile a de nouveau été vu près d'une plage voisine de celle de Rawai. Le crocodile d'une longueur de deux mètres a émergé juste à côté d'un bateau de sauvetage et s'est tout de suite enfuit.

    Les recherches du crocodile se poursuivent. Les autorités reconnaissent qu'elles ne savent pas encore comment et pourquoi le reptile se trouve dans la zone. Les experts espèrent capturer l'animal quand il se fatiguera et ira moins vite. De plus, ils expliquent que les vents forts et les hautes vagues entravent les recherches.

    Lire aussi:

    Des crocodiles comme s'il en pleuvait: les reptiles se prélassent au soleil (vidéo)
    Un crocodile de 600 kilos enfin capturé au bout de 8 ans! (photos)
    Thaïlande: un crocodile marin finalement attrapé dans les eaux de Phuket (photos)
    Tags:
    plage, chasse, danger, crocodiles, Thaïlande
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik