Insolite
URL courte
338
S'abonner

Un avion a dû être évacué à l'aéroport d'Orlando, en Floride, à cause de l'écureuil de compagnie d'une passagère. Face à l’obstination de cette dernière, les autres voyageurs agacés ont pu finalement repartir, avec deux heures de retard.

La police d'Orlando (États-Unis) a dû évacuer un avion entier de la compagnie Frontier Airlines et retarder le vol de près de deux heures à cause du petit écureuil d'une passagère, l'équipage ayant été contraint d'appeler les forces de l'ordre pour la faire sortir de l'avion, relatent les médias.

Priée de quitter l'avion avec son écureuil, les rongeurs de toutes sortes étant interdits sur les vols de la compagnie Frontier, la femme a dans un premier temps opposé une forte résistance au personnel de la compagnie, arguant que l'écureuil en question était son animal de «soutien émotionnel». L'ensemble de l'avion a donc dû être évacué.

La police d'Orlando a évacué la femme dans un fauteuil roulant. La vidéo filmée par un autre passager la montre regarder les spectateurs tout en tenant le sac de transport de l'écureuil sur ses genoux. Les autres passagers sont finalement repartis avec deux heures de retard.

​«Le passager a noté dans sa réservation qu'il apportait un animal de soutien émotionnel, mais il n'a pas indiqué qu'il s'agissait d'un écureuil», a précisé la compagnie aérienne.

Lire aussi:

Près de 8.000 nouveaux cas de Covid-19 et 499 décès en France en une journée
Macron et Poutine face au Covid-19: une pandémie, deux stratégies à la loupe
«Secret Défense»: la base aérienne 110, un cluster du coronavirus que la France tente de couvrir?
En Italie, le nombre de décès dus au coronavirus dépasse les 12.000
Tags:
insolite, animaux, écureuil, Orlando, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook