Insolite
URL courte
3617
S'abonner

La maison de joaillerie slovaque Aurum a fait les gros titres après sa campagne de promotion intitulée «Hypocrite», qui vise à favoriser l’achat de diamants en utilisant des injures et en tentant de briser les stéréotypes. Une responsable de la campagne livre ses secrets à Sputnik.

La maison de joaillerie slovaque Aurum a fait le buzz avec sa campagne de publicité baptisée «Hypocrite», qui fait la promotion de leurs diamants «à bas prix». Les publicités mettent en avant des femmes non habillées et proférant des injures.

La responsable marketing d'Aurum, Livia Frankova, a été interrogée par Sputnik sur leur stratégie et sur les raisons pour lesquelles les pierres précieuses sont si peu coûteuses chez eux.

Selon elle, Aurum a tenté de briser l'attitude classique selon laquelle la joaillerie est associée à l'aristocratie et où «les hommes n'achètent des diamants que lorsqu'ils sont coupables de quelque chose».

Des prix accessibles pourraient, selon la société, pousser les hommes à faire un cadeau «juste comme ça».

Les rédacteurs de la société souhaitent que le public réfléchisse à la façon dont le gentleman se comporte aujourd'hui et leur demande d'acheter des bijoux pour leurs femmes.

Les bannières qui ornent actuellement les rues slovaques comportent un mot offensant, «kokot», qui peut être traduit par «idiot» ou «imbécile».

Parmi les slogans proposés, on trouve: «Ne sois pas un idiot au moins une fois dans ta vie et achète-le enfin pour elle!» et «Elle cherche de l'argent? Oublie ça. Sois un homme! Elle va te vénérer».

Selon Mme Frankova, certains ont été amusés par cela, d'autres ont été offensés, mais c'est précisément ce qui a rendu la campagne beaucoup plus populaire.

«Nos statistiques internes, notre trafic et nos interactions ont pratiquement explosé. Nous recevons beaucoup de commentaires sur notre entreprise et c'est exactement ce que nous avons voulu obtenir à tous prix», a-t-elle déclaré.

Louis Vuitton est connu pour ne jamais baisser les prix de ses produits. Mais Mme Frankova se dit convaincue que l'exclusivité des diamants d'Aurum ne doit pas nécessairement s'appuyer sur des prix élevés. Aurum se présente comme un bijoutier qui pourrait présenter une alternative aux marques Boucheron, Chopard et Cartier.

Tous les diamants vendus par la marque ont un certificat d'authenticité, a-t-elle souligné.

Lire aussi:

Une deuxième vague de Covid-19, «c’est presque certain», affirme un infectiologue japonais
Un homme de 75 ans en sang: les policiers de Buffalo démissionnent par solidarité avec leurs deux collègues suspendus
Tensions dans le centre de Marseille où la police tente de disperser les manifestants - vidéos
Tags:
joaillerie, publicité, diamants, Slovaquie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook