Ecoutez Radio Sputnik
    Sauveteurs

    Le survivant d'une attaque de requin en Nouvelle-Zélande partage son expérience (photo)

    CC BY 2.0 / eGuide Travel / Manly
    Insolite
    URL courte
    261

    Le jeune homme attaqué par un requin vendredi en Nouvelle-Zélande se rétablit petit à petit et subit des interventions chirurgicales, et ne compte pas renoncer à sa passion pour le surf. Voici son récit.

    Andrew «Nugget» Brough, 25 ans, qui a été attaqué par un requin vendredi en Nouvelle-Zélande, a déclaré dimanche matin qu'il récupérait lentement mais sûrement, et que cet événement traumatisant ne le garderait pas hors de l'eau. Il n‘en veut pas non plus à son agresseur marin, relate le site d'information néo-zélandais Stuff.

    «Je ne blâme pas le requin. Vous allez sur son territoire et connaissez les risques.»

    La morsure d'un grand requin blanc lui a perforé l'avant-bras et la main. Il a dit que les dimensions de la plaie de sa main correspondaient à celles de son doigt.

    Les chirurgiens ont utilisé 12 litres d'eau pour nettoyer ses plaies et ce dimanche, il attendait une seconde intervention chirurgicale.

    M.Brough a déclaré qu'il était difficile d'expliquer ce qui s'était réellement passé quand lui, un de ses copains et deux autres gars faisaient du surf vendredi.

    ​«Quelqu'un m'a frappé au visage», a-t-il déclaré. À ce stade, il ne comprenait même pas qu'il s'agissait d'un requin. Ensuite, l'adrénaline est montée et l'homme s'est mis à pagayer, le plus rapidement possible, pour couvrir les environ 150 mètres qui le séparaient de la rive. Son bras lui faisait mal.

    «Il y avait du sang partout dans l'eau. Je pensais: "J'ai des problèmes là".»

    Quand M.Brough a réussi à atteindre la terre ferme, la réalité et la douleur l'ont frappé.

    Mais il n'est pas découragé. «Je serai bientôt de retour dans l'eau, j'adore la pêche, la plongée, le surf.» «Je connaissais les risques. Je n'ai rien contre les requins. C'est leur territoire.»

    Lire aussi:

    Le vrai danger de ce monstre marin: pourquoi il ne faut pas se fier au «lobby pro-requins»
    Top-7 des rencontres avec des requins qui ont donné le frisson en 2017 (vidéos)
    Les plages où l’on risque de finir dans l’estomac d’un requin
    Tags:
    surfeur, requins, Nouvelle-Zélande
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik