Ecoutez Radio Sputnik
    Le palais de  Westminster à Londres

    Des députés féministes UK réprimandés pour avoir joué au foot au Parlement (vidéo)

    © Sputnik . Vladimir Pesnya
    Insolite
    URL courte
    232

    Le Parlement britannique, plus habitué aux batailles politiques qu’aux séances sportives, s’est brièvement transformé en stade de football sous la caméra de la députée Hannah Bardell. Les élues figurant sur la séquence et les photos ont été réprimandées par le président de la Chambre des communes, auquel elles ont présenté leurs excuses.

    La députée du Parti national écossais Hannah Bardell a posté le mardi 20 novembre sur Twitter une vidéo sur laquelle elle jongle dans la salle de séance de la Chambre des communes.

    Elle a également publié des photos d'autres élues britanniques, dont l'ancienne ministre des Sports Tracey Crouch, en maillot du WOMEN's Parliamentary Football Club.

    «L'équipe de football parlementaire féminine @UKWPFC aurait dû disputer son premier match ce soir», a-t-elle écrit pour expliquer la présence des députées dans la salle de réunion en maillot de football, ajoutant que le match a été annulé à cause d'un vote au parlement.

    Le président de la Chambre des communes, John Bercow, a indiqué que le comportement des députées lui paraissait inacceptable et qu'il n'avait pas donné la permission d'utiliser la salle après la levée de séance.

    «Notre assemblée historique ne devrait pas être utilisée pour ce type d'activité», a déclaré le président de la Chambre cité par la BBC.

    M.Bercow a ajouté qu'il avait reçu des lettres d'excuses et qu'il considérait que l'affaire était close.

    Lire aussi:

    Ne manquez pas l'occasion de goûter les plats traditionnels de Kaliningrad
    Les 11 villes russes qui accueilleront la Coupe du Monde de football 2018
    «Mieux vaut être un djihadiste»: Marine Le Pen réagit à la levée de son immunité
    Tags:
    football, Chambre des communes (Royaume-Uni), John Simon Bercow
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik