Insolite
URL courte
Créatures marines (103)
4100
S'abonner

Des restes d’une créature marine étrange ont été découverts sur une plage néo-zélandaise. Surprise par l’apparence de cette bête, une habitante de Christchurch l’avait initialement prise pour un «extraterrestre». Les photos publiées sur la Toile ont suscité un vif intérêt chez les internautes.

Se promenant sur une plage de la ville néo-zélandaise de Christchurch, une femme a découvert une créature marine qui l'avait impressionnée par son apparence étrange, rapporte le quotidien The New Zealand Herald. Hanna Mary a découvert ce squelette lors du nettoyage de la plage après une tempête. Au départ, elle l'avait pris pour un sac en plastique mais après l'avoir examiné bien soigneusement, elle a compris qu'il s'agissait des restes d'un animal.

«J'ai d'abord pensé que c'était un extraterrestre et j'ai été plus que frappée», a-t-elle reconnu.

Sur les photos partagées sur Facebook, on voit un squelette avec une longue queue et deux nageoires sur les côtés, munies de griffes. Dans la gueule de cette créature on retrouve des dents pointues.

Intrigués, les internautes ont commencé à avancer leurs hypothèses. Selon eux, ces restes pourraient appartenir à une raie. Cependant certains internautes ont supposé qu'il s'agissait d'un pingouin ou même d'un «extraterrestre».

D'après l'ichtyologiste Malcolm Francis du National Institute of Water and Atmospheric Research (NIWA), ces restes appartiendraient à une raie mâle de l'espèce Dipturus nasutus. Ces poissons mesurent moins d'un mètre et résident dans les eaux tempérées de l'océan Indien et de l'océan Pacifique.

Pour l'Union internationale pour la conservation de la nature, cet animal est classé «en voie de disparition».

Dossier:
Créatures marines (103)

Lire aussi:

Le Président Aoun évoque l'hypothèse d'un «missile» ou d'une «bombe» dans la double explosion à Beyrouth
Le corps d’un homme mort depuis six ans découvert grâce… à des pigeons
Macron au Liban: cette «déambulation dans les rues ressemblait plus à une campagne à l’adresse des Français»
Une pétition demande un placement du Liban sous mandat français pendant dix ans
Tags:
squelette, photo, découverte, poisson, animaux marins, créature, Nouvelle-Zélande
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook