Insolite
URL courte
51216
S'abonner

Le tribunal, lui, ne blague pas: l’idée de cette Calaisienne de «rigoler» en mettant son bracelet électronique à son chat ne lui a pas réussi et l’a menée à passer les fêtes en prison.

Une Calaisienne, condamnée le 12 décembre à une peine de prison pour récidive de conduite sans permis, n'a pas su profiter de l'occasion de pouvoir purger sa peine à domicile avec le port d'un bracelet électronique, relate le journal Nord Littoral. En effet, dès le lendemain elle a décidé de mettre son bracelet électronique autour du cou de son chat.

La police n'a pas tardé à débarquer. En fait, dès le moment où le dispositif est retiré, cela déclenche une alarme et la police se met à la recherche du prisonnier. Sauf que, dans ce cas, les forces de l'ordre ont retrouvé la femme dormant dans son lit, à côté de son chat qui portait le bracelet.

Cet acte, qu'elle a considéré comme drôle, a toutefois été jugé illégal par le tribunal, l'enlèvement du bracelet étant équivalant à une tentative d'évasion. De ce fait, elle a été condamnée à passer les fêtes en prison jusqu'au 9 janvier 2019, date à laquelle elle devra repasser devant la justice.

Lire aussi:

Le nombre de nouveaux cas de Covid-19 en France chute de plus de moitié en une journée
«Collabos!»: la présidente de l’UNEF huée à Paris lors de l’hommage à Samuel Paty - vidéo
Scènes surréalistes de collégiens condamnant le comportement du professeur décapité devant leur école de Conflans
Attentat de Conflans: les auteurs de 80 messages d'hommage à l'assaillant contrôlés dès lundi
Tags:
blague, bracelet, condamnation, prison, chats, insolite, Calais, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook