Insolite
URL courte
51216
S'abonner

Le tribunal, lui, ne blague pas: l’idée de cette Calaisienne de «rigoler» en mettant son bracelet électronique à son chat ne lui a pas réussi et l’a menée à passer les fêtes en prison.

Une Calaisienne, condamnée le 12 décembre à une peine de prison pour récidive de conduite sans permis, n'a pas su profiter de l'occasion de pouvoir purger sa peine à domicile avec le port d'un bracelet électronique, relate le journal Nord Littoral. En effet, dès le lendemain elle a décidé de mettre son bracelet électronique autour du cou de son chat.

La police n'a pas tardé à débarquer. En fait, dès le moment où le dispositif est retiré, cela déclenche une alarme et la police se met à la recherche du prisonnier. Sauf que, dans ce cas, les forces de l'ordre ont retrouvé la femme dormant dans son lit, à côté de son chat qui portait le bracelet.

Cet acte, qu'elle a considéré comme drôle, a toutefois été jugé illégal par le tribunal, l'enlèvement du bracelet étant équivalant à une tentative d'évasion. De ce fait, elle a été condamnée à passer les fêtes en prison jusqu'au 9 janvier 2019, date à laquelle elle devra repasser devant la justice.

Lire aussi:

«Chut, taisez-vous!»: Didier Raoult s’en prend à une journaliste de BFM TV
Les «loups soldats» de la Chine révolutionnent la diplomatie chinoise
Traitée d’«Arabe de service», la policière syndicaliste Linda Kebbab porte plainte contre le «journaliste» Taha Bouhafs
Tags:
blague, bracelet, condamnation, prison, chats, insolite, Calais, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook