Ecoutez Radio Sputnik
    Une statue de Jésus

    «Jésus n’était pas juif»: quand Amazon Prime publie un documentaire conspirationniste

    © Sputnik . Elena Visens
    Insolite
    URL courte
    34828

    D’après un nouveau documentaire disponible sur Amazon Prime, Apollonios de Tyane — philosophe et prédicateur grec — se cacherait derrière la figure de Jésus-Christ. Les auteurs du documentaire spéculent notamment sur certaines «coïncidences» entre les deux hommes, sans toutefois présenter de preuves historiques tangibles.

    Jésus-Christ, tel qu'on le connaît dans le Nouveau Testament, ne serait autre que le philosophe grec Apollonios de Tyane, qui vivait à la même époque, prétendent les auteurs du documentaire «Bible Conspiracies».

    Ils font ainsi certains parallèles entre les «sermons» attribués à ces figures historiques:

    «En fait, il y a un homme qui peut être trouvé en dans des textes en dehors de la Bible, un homme que l'Église n'a pas réussi à faire disparaître de l'Histoire. Son nom est Apollonios et il est né en 3ème ou 4ème année avant le Christ, à Tyane, en Cappadoce. Il est devenu un disciple de Pythagore renonçant à la chair, au vin et aux femmes. Il ne portait pas de chaussures et laissait pousser ses cheveux et sa barbe. Il est devenu un réformateur et s'est installé dans le temple d'Esculape».

    En outre, le documentaire spécule sur la manière dont Apollonius aurait gagné en notoriété, à savoir en rassemblant des adeptes religieux grâce à ses sermons et en accomplissant des miracles, ce que les historiens ont du mal à confirmer.

    «Apollonios est devenu lui-même un sage et sa notoriété a grandi. Aurélien (empereur romain) a promis d'ériger des temples et des statues en son honneur. Y a-t-il jamais eu quelqu'un de plus saint parmi les hommes? Il aurait ressuscité des morts et aurait parlé de choses hors de la portée de l'homme. Et, contrairement à Jésus, il existe des preuves démontrant qu'Apollonios a réellement existé», conclut le documentaire.

    D'ailleurs, ce n'est pas la première fois qu'Amazon se retrouve sous le feu des critiques pour avoir diffusé un film conspirationniste. En 2016, la chaîne a diffusé le film Zeitgeist (L'Air du temps, en allemand), qui décrit les «liens mystérieux» reliant, selon son auteur, le christianisme, les attentats du 11 septembre et l'attaque de Pearl Harbor (7 décembre 1941).

    Lire aussi:

    La Russie pourrait lancer une attaque surprise contre l’Europe, spécule Die Welt
    En Algérie, la première cause de la prolifération «inquiétante» du cancer est culinaire
    Les jus de fruits 100% naturels présentent un danger mortel, révèlent des médecins français
    Tags:
    conspirateurs, Jésus Christ, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik