Ecoutez Radio Sputnik
    Vague

    Un des plus lourds poissons du monde retrouvé en Californie

    CC0 / Pixabay
    Insolite
    URL courte
    2133

    Un spécimen de l’espèce de poisson la plus lourde, Mola tecta, a été retrouvé sur la côte californienne, a affirmé le portail d’information de l’université de Californie à Santa Barbara. Habitant de l’hémisphère sud, il aurait franchi l’équateur pour arriver aux États-Unis, estiment des scientifiques.

    Un poisson gigantesque de l'espèce Mola tecta a été retrouvé sur le littoral californien, a annoncé le portail d'information de l'université de Californie à Santa Barbara.

    Un spécimen de deux mètres de long a été découvert par des employés de l'université de la ville de Goleta dans la banlieue de Santa Barbara. Afin d'étudier le poisson, plusieurs chercheurs des États-Unis, de l'Australie et de la Nouvelle-Zélande ont été invités.

    La créature a été retrouvée par l'écologiste Jessica Nielsen. Elle a pris le poisson en photo et a publié les images sur Facebook. Après les avoir vues, son collègue Thomas Turner s'est rendu sur la plage pour examiner le poisson insolite par lui-même.

    Turner a déclaré qu'il n'avait jamais vu de spécimen pareil. «Il est privé de dents et de queue. Il a juste une immense ouverture ronde qui sert de bouche», a-t-il raconté décrivant le poisson. Ensuite, les photographies ont été envoyées à Marianne Nyegaard qui avait découvert cette espèce en 2017. Elle a communiqué aux chercheurs le nom de ce spécimen rare.

    Selon les informations de The Daily Mail, ce poisson est originaire de l'hémisphère sud et vit principalement dans les eaux côtières de l'Australie, de la Nouvelle-Zélande, du Chili et de l'Afrique du Sud. «Comment a-t-il franchi l'équateur pour se retrouver sur vos côtes, les gars? Je me demande pourquoi ce poisson a passé l'équateur», s'est étonnée Mme Nyegaard.

    Selon une hypothèse, ce Mola tecta a atteint la côte californienne en provenance de l'Australie qui est son habitat naturel. D'après une autre hypothèse, il serait un spécimen d'une espèce inconnue de Mola tecta qui vit dans les eaux de l'Amérique du Nord.

    «C'est peu commun pour le Mola tecta de parcourir de grandes distances. Dans l'avenir, nous pourrions savoir s'il s'agit d'un cas unique ou si les poissons vont régulièrement arriver sur la côte californienne», a indiqué Marianne Nyegaard.

    Le Mola tecta est l'espèce de poissons la plus lourde au monde. Les plus grands spécimens atteignent quatre mètres de long, trois mètres de large et pèsent jusqu'à 2,3 tonnes.

    Lire aussi:

    L’Iran rappelle aux États-Unis leur situation géographique
    Téhéran estime que Washington a abattu l'un de ses propres drones par erreur
    Merkel réagit aux doutes sur ses capacités à diriger suite à ses crises de tremblements
    Tags:
    espèces animales, hémisphère, littoral, poisson, Université de Californie, Nouvelle-Zélande, Californie, Australie, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik