Insolite
URL courte
1108
S'abonner

Une Américaine s’est sentie profondément humiliée après avoir été expulsée d’un vol d'American Airlines par l’un des membres de l’équipage en raison de l’état de sa peau et de celle de son bébé, les deux souffrant d’une maladie cutanée rare.

Une Américaine et son fils âgé d'un an ont embarqué à bord d'un avion American Airlines reliant El Paso (Texas) à Dallas. Peu avant le décollage, ils ont été expulsés de l'appareil en raison de leur maladie génétique cutanée rare, relate The Daily Mail.

Quelques minutes après l'embarquement, un membre de l'équipage s'est arrêté au niveau de leur rangée et a demandé aux deux hommes assis à côté de la femme de se lever. Il a ensuite posé des questions à la mère de famille sur ses éruptions cutanées et lui a demandé si elle avait reçu une lettre de son médecin indiquant qu'elle pouvait prendre l'avion.

La passagère a expliqué au membre du personnel qu'elle et son fils souffraient d'une maladie cutanée génétique rare appelée «ichtyose», qui se caractérisait par une peau sèche et squameuse.

Une fois informé de son état de santé, le steward s'est rendu à l'avant de l'avion avant de revenir, après avoir consulté le Web. Il s'est excusé auprès de la passagère avant de lui indiquer que son fils et elle devaient quitter l'appareil.

Humiliée, elle a choisi de partager son histoire via son compte Facebook, jugeant qu'elle et son bébé avaient été «discriminés… dans une extrême mesure».

«Je n'ai jamais été aussi humiliée de ma vie! Je leur ai envoyé un courriel et j'attends une réponse. Bonne journée des maladies rares! Arrêtez d'être ignorant et prenez le temps d'écouter les gens! Je ne devrais pas avoir à m'expliquer», a-t-elle écrit.

La compagnie aérienne s'est excusée auprès de la passagère et de son fils pour l'expérience qu'ils ont vécue et a ouvert une enquête à ce sujet.

Lire aussi:

Une rixe d’une rare violence filmée en pleine rue à Fleury-Mérogis – vidéo
Après le Covid-19, la Chine voit ressurgir un virus mortel transmis par les tiques
Une «cause extérieure»: le capitaine qui a transporté le nitrate d'ammonium parti en fumée à Beyrouth s’exprime
Un prévisionniste qui ne s'est jamais trompé donne ses pronostics pour la présidentielle US
Tags:
bébé, discrimination, santé, American Airlines, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook