Ecoutez Radio Sputnik
    Un supermarché Lidl, image d'illustration

    Voici pourquoi un Britannique a été arrêté alors qu’il lisait près d’un supermarché

    © AP Photo / Michel Euler
    Insolite
    URL courte
    1518

    Lire près d’un supermarché, est-ce une bonne raison d’être arrêté? Pour un résident du Pays de Galles oui! Il s’agit d’un toxicomane, qui, il y a un an, avait été interdit par la justice de «rester debout ou assis à l'entrée des magasins locaux» car il mendiait afin d’acheter de l’héroïne.

    Un Britannique a été placé en détention pour 16 semaines après avoir lu un livre près d'un supermarché de la ville de Bangor au Pays de Galles, comme l'annonce le Daily Post. Selon la publication, il est toxicomane.

    Âgé de 53 ans, Damien Gahan, qui avait déjà été condamné à une peine de prison avec sursis, a été aperçu près d'un supermarché Lidl avec un livre à la main. Il a été arrêté par la police.

    Menottes
    © Sputnik . Vitaliy Beloussov
    Il y a un an, selon une décision de justice, il lui avait été interdit de «rester debout ou assis à l'entrée des magasins locaux» car il y mendiait. Il avait ensuite été condamné à trois mois d'emprisonnement avec sursis, mais ses infractions répétées avaient entraîné une prolongation de peine de quatre semaines.

    L'avocate de M. Gahan, Deborah Davies, a expliqué que son client est toxicomane et a besoin d'aide. «Vous ne pouvez pas simplement aller chez le médecin et obtenir une ordonnance, vous devez attendre des mois avec beaucoup de rendez-vous et d'examens», a-t-elle expliqué.

    «S'il peut obtenir une ordonnance pour mettre fin au besoin d'héroïne, il cessera de mendier», a déclaré Mme Davies.

    Elle fait maintenant tout ce qui est en son pouvoir pour fournir à Damien Ghana les médicaments nécessaires à son sevrage.

    Lire aussi:

    Versailles sous des nuages épais de fumée à cause d'un incendie (vidéos)
    Le préfet de Paris aurait demandé de démuseler les chiens d'attaque pour l'acte 24
    Les ouvriers travaillant à Notre-Dame ont gravement violé une interdiction explicite
    Tags:
    justice, détention, toxicomanie, héroïne, Pays de Galles
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik