Ecoutez Radio Sputnik
    Le dos d'une femme

    Un vagin en peau de poisson permet à une trans de sortir de son célibat, une première

    © Sputnik . Maxim Bogodvid
    Insolite
    URL courte
    24528
    S'abonner

    Au Brésil, une jeune femme est devenue la première personne trans au monde à subir avec succès une reconstruction vaginale grâce à la peau… d’un poisson! Désormais, elle déclare se sentir comme «une vraie femme».

    Maju, un Brésilienne de 35 ans, est devenue la première personne transgenre au monde à subir une chirurgie de reconstruction du vagin à l'aide d'une peau de tilapia, raconte le Daily Mail.

    Elle a subi une opération de changement de sexe ratée en 1999 qui a fait rétrécir ses organes génitaux. Les relations sexuelles devenues douloureuses, elle s'est résignée à une vie de célibat.

    «En 1999, j'étais la quatrième personne au Brésil à subir ce qui était alors une chirurgie expérimentale. Mais il y a dix ans, j'ai développé une sténose vaginale. L'ouverture de mon vagin a commencé à devenir de plus en plus étroite et le canal s'est effondré», a déclaré Maju.

    Mais ensuite, elle a entendu parler d'un chirurgien qui utilise une membrane de poisson d'eau douce pour des reconstructions vaginales chez les femmes nées sans organes génitaux.

    Cette procédure, appelée néovaginoplastie, consistait à utiliser un moule en acrylique en forme de tube, enveloppé de la peau du tilapia qui reconstruirait et prolongerait son canal vaginal.

    Trois semaines après le traitement, Maju s'est déclarée «absolument ravie» du résultat. «Pour la première fois de ma vie, je me sens complète et comme une vraie femme», a-t-elle déclaré.

    Tags:
    interventions chirurgicales, chirurgie, femmes, transgenre, Brésil
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik