Ecoutez Radio Sputnik
    Un éléphant (image d'illustration)

    Le tournant inattendu du safari de touristes dont la voiture a été attaquée par un troupeau d’éléphants

    CC BY-SA 2.0 / Vincent Poulissen / Sumatran elephant
    Insolite
    URL courte
    4160

    La voiture de touristes faisant un safari photo dans le parc national Kruger a été attaquée par un troupeau d’éléphants, lesquels ne se sont calmés que lorsque le moteur du véhicule a été coupé, relate le site d’information News24.

    Un troupeau d’éléphants du parc national Kruger, en Afrique du Sud, a effrayé si fort une femme en attaquant sa voiture, qu’elle était prête à dire adieu à la vie, relate le site News24.

    Marianne Kuehnast, âgée de 40 ans, se trouvait au volant d’une automobile, accompagnant sa mère de 73 ans. Les deux femmes étaient parties pour un safari à travers la réserve, afin d’admirer la nature et les animaux. La conductrice s’est arrêtée sur le chemin à l’approche d’un troupeau d’éléphants avec leurs petits, afin de leur laisser le passage.

    Quand soudain, une éléphante s'est élancée droit vers le véhicule. Mme Kuehnast a tenté de faire une marche arrière mais un autre automobiliste se trouvant derrière elle lui a fait signe qu’il ne pouvait pas bouger, aussi a-t-elle été obligée de rester sur place. L'animal et ses semblables se sont avancés tout près, et la femme a avoué que dans sa tête avait jailli la pensée: «C'est la fin».

    Selon ses dires, les éléphants ont chargé la voiture à deux reprises et l’ont frappée une autre fois au moyen de leurs défenses et trompes. Les pachydermes ne se sont apaisés que lorsque la conductrice a arrêté le moteur.

    L’incident n’a fait ni blessé ni victime, mis à part le véhicule dont le capot a été complétement écrasé.

    Lire aussi:

    L’Iran «paiera un prix que personne n’a jamais payé» s’il attaque les USA, promet Trump
    Les Gardiens de la révolution disent avoir «confisqué» un pétrolier britannique - images
    L'Iran publie une vidéo pour contrer les preuves que les USA prétendent avoir quant à la destruction d'un drone
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik