Ecoutez Radio Sputnik
    Une piscine (image d'illustration)

    L’impressionnante vidéo d’une piscine lors du séisme qui a ébranlé les États-Unis a choqué les internautes

    CC0 / CyprusVillas
    Insolite
    URL courte
    6286
    S'abonner

    Les vagues impressionnantes qui se sont formées dans une piscine lors des plus fortes secousses ressenties en Californie le 5 juillet à cause du séisme, ont retenu l’attention des internautes.

    La vidéo d’une piscine, dont l’eau se creuse en une houle impressionnante durant le fort séisme qui a frappé la Californie le 5 juillet, a été postée sur les réseaux sociaux où elle a attiré les vues de nombreux des internautes.

    Cette séquence a été filmée lors des secousses ressenties à Ridgecrest, une ville du comté de Kern en Californie, vendredi 5 juillet. L’auteur du film a accompagné son post d’une légende reflétant son état de choc, soulignant que les tremblements de terre n’ont rien de drôle en réalité.

    «Je ne peux pas croire que j’ai fait cette vidéo, les séismes ne sont pas des blagues», a-t-il tweeté.

    Une «vague» de séismes frappe les États-Unis

    Un tremblement de terre de magnitude 7,1 s'est produit vendredi 5 juillet dans le sud de la Californie, faisant suite au puissant séisme qui a ébranlé jeudi soir ce riche État américain.

    En effet, la veille la Californie avait subi une secousse de magnitude 6,4, ce qui en faisait le séisme le plus puissant à frapper cette région depuis 1999, causant quelques blessés légers mais pas de dégâts majeurs. Deux maisons ont pris feu à cause de tuyaux de gaz cassés.

    Les secours avaient bénéficié dès jeudi après-midi de l'arrivée d'importants renforts dans la zone de Ridgecrest, précisément pour parer à une réplique potentiellement destructrice.

    Le tremblement de terre de vendredi a une nouvelle fois été ressenti jusqu'à Los Angeles dans l’État voisin du Nevada, où aucun dégât majeur n'a toutefois été recensé, selon les autorités locales.

    Tags:
    États-Unis, séisme, piscine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik