Ecoutez Radio Sputnik
    Une Indienne

    Une mère sauve son fils, déclaré mort, à son enterrement en Inde

    © AFP 2019 Chandan Khanna
    Insolite
    URL courte
    1221
    S'abonner

    Un homme de 18 ans, déclaré mort dans un hôpital, s’est réveillé lors de sa cérémonie funéraire dans un village de l’État indien de Telengana.

    Les proches de Gandham Kiran, 18 ans, étaient en train de préparer son enterrement lorsque la mère du jeune homme a aperçu des larmes aux coins de ses yeux, rapporte le quotidien Hindustan Times.

    Gandham avait été hospitalisé le 26 juin, souffrant d’une température élevée et de vomissements, avant d’être diagnostiqué d’une forme grave d’hépatite. Deux jours plus tard, son état s’est aggravé et il a été transféré dans un hôpital privé. C’est là-bas qu’il est tombé dans le coma et que les médecins l’ont déclaré mort.

    Sa mère l’a ramené à la maison, sans pour autant le débrancher du respirateur artificiel pour que le jeune homme puisse faire son dernier souffle chez lui. Et c’est à la maison que la mère de Gandham a vu des larmes dans les yeux de son fils. Elle a immédiatement appelé les médecins.

    Une fois sur place, ils ont détecté des pulsations cardiaques chez le jeune homme, qui a été renvoyé à l’hôpital. Trois jours plus tard, il avait repris conscience et commençait même à parler «à voix basse», selon ses proches. Le 7 juillet dernier, il a regagné sa maison depuis laquelle il poursuivra son traitement.

    Tags:
    décès, hôpital, Inde
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik