Ecoutez Radio Sputnik
    Zone 51

    À la recherche d’extraterrestres dans la Zone 51: la prise «d’assaut» de la base secrète US aura-t-elle lieu?

    © AP Photo / LAURA RAUCH
    Insolite
    URL courte
    8190

    Lancée sur Facebook, la proposition de faire irruption le 20 septembre dans la Zone 51, où, selon des théories conspirationnistes, des militaires américains cachent des ovnis, a été soutenue par plus d’un million d’internautes. Cependant, ce chiffre ne convainc pas l’ovniste russe Igor Kourbatov que l’assaut aura effectivement lieu.

    Au cœur de nombreuses théories conspirationnistes, la base militaire Zone 51 du Nevada attire depuis des décennies ceux qui croient que les autorités leur cachent la vérité sur les extraterrestres. La semaine dernière, l’événement intitulé «Prenons d’assaut la Zone 51, ils ne pourront pas nous arrêter tous» a été annoncé sur Facebook.

    En quelques jours, l’événement a été approuvé par plus de 1,3 million de personnes et en a intéressé environ un million d’autres. Interrogé à ce sujet par Sputnik, l’ovniste russe Igor Kourbatov a exprimé des doutes quant à la volonté de toutes ces personnes de mettre à exécution cette idée.

    «Le désir de prendre d’assaut la Zone ce n’est qu’une hype. Ces chiffres ne disent rien. Mais bien sûre il y aura de drôles de gens qui y iront», a-t-il déclaré.

    En même temps, M.Kourbatov n'a pas exclu que des recherches dans le domaine de l’ovnilogie puissent effectivement avoir lieu sur cette base.

    «L'ovnilogie, en général, est une question de sécurité d'État. Tout corps non identifié dans un espace aérien est une menace potentielle. Naturellement, cette question devrait faire l'objet d'une enquête au niveau de l'État avec la participation de suffisamment de ressources humaines, matérielles et scientifiques» a souligné Igor Kurbatov.

    À son avis, l’armée de l’air américaine pourrait organiser une journée portes ouvertes après le transfert de tous les objets militaires secrets vers d’autres bases militaires.

    «Mais ils n'y pensent même pas. De toute évidence, il y a quelque chose dans la Zone 51 qu'ils ne peuvent pas ni cacher ni déplacer», a-t-il conclu.

    La «prise d’assaut» vue par les internautes

    Annoncée pour le 20 septembre 2019, la future intervention dans la Zone 51 est devenue le sujet de plusieurs blagues sur Twitter.

    Certains internautes ont imaginé ce que les assaillants pourraient y découvrir.

    ​D’autres se sont représentés de quelle façon ils pourraient y intervenir.

    La réaction de l’US Air Force

    Dans un entretien au Washington Post, la porte-parole de l’US Air Force, Laura McAndrews, a déclaré que les militaires étaient au courant de l’idée de «prendre d’assaut» leur base.

    La Zone 51«est un camp d'entraînement ouvert pour l'US Air Force, et nous découragerons quiconque d’essayer d'entrer dans la Zone où nous entraînons les Forces armées américaines», a-t-elle déclaré.

    La Zone 51 n'a été officiellement reconnue comme base militaire qu'en 2013, à la suite d'une demande de 2005 relative à la loi d'accès à l'information. Dans le film américain de 1996 sur une invasion extraterrestre Independence Day, elle est présentée comme un laboratoire d’essais de vaisseaux extraterrestres.

    Lire aussi:

    «Incroyable échange d’uppercuts»: la réunion Macron-Poutine vue par des personnalités françaises
    Macron aurait proposé à Trump de ressusciter le G8 avec la Russie
    Un avion d'Air France reliant Moscou et Paris envoie un signal de détresse
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik