Ecoutez Radio Sputnik
    avion

    Une femme frappe son mari avec un ordinateur portable pour avoir osé regarder d'autres femmes – vidéo

    CC0 / StockSnap
    Insolite
    URL courte
    271239
    S'abonner

    Un vol d’American Airlines entre Miami et Los Angeles a dû être retardé après qu’une femme furieuse a cogné son mari avec un ordinateur portable pour avoir «regardé d’autres femmes». Les passagers ont filmé cette violente querelle.

    Une femme, apparemment fâchée contre son mari qui lorgnait sur d’autres femmes dans un avion d’American Airlines, a été filmée en train de le frapper avec un ordinateur portable.

    La scène s’est produite le 21 juillet au départ d’un vol d’American Airlines entre Miami et Los Angeles. Elle a été filmée par une passagère qui a ensuite publié la vidéo sur Twitter.

    Sur la vidéo, la femme identifiée par la police comme Tiffany McLemore, hurle: «P***in, tu veux essayer de regarder d’autres femmes, non? Non, va te faire f***re!». Elle poursuit sa tirade alors que les passagers choqués regardent la scène.

    «Tu es hors de contrôle», dit le mari de Mme McLemore, tandis que les hôtesses de l’air tentent de désamorcer la situation et essaient de déplacer l'homme vers un autre siège. Alors qu'il se lève pour changer de place, sa femme le suit et le frappe avec un ordinateur portable.

    L’appareil a rebondi sur l'homme et a atteint une hôtesse de l’air, rapporte le Herald. Sur les séquences, sa collègue affirme à McLemore qu'elle sera arrêtée. En fin de compte, le couple a été escorté hors de l’avion et le vol a été retardé à cause de leur dispute.

    «Elle a fait de nombreux commentaires méchants et racistes sur son éducation, ses antécédents et son héritage - dont la plupart n'ont pas été enregistrés – c’était donc difficile à regarder (surtout en sachant qu'il y avait tant d'enfants à bord)… Ils étaient clairement de mauvais passagers», a expliqué l’auteur de la vidéo.

    Tags:
    ordinateur portable, époux, femmes, Miami, Los Angeles, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik