Ecoutez Radio Sputnik
    Un raton laveur

    Des ratons laveurs ivres sèment le trouble dans une ville canadienne – photo

    CC0 / Huskyherz / Raton laveur
    Insolite
    URL courte
    2204
    S'abonner

    Des habitants de l’Ontario, au Canada, ont signalé aux autorités le comportement étrange de ratons laveurs, comme s’ils étaient alcoolisés. Des experts ont confirmé que leur état avait été causé par des fruits sauvages fermentés qui sont nombreux en cette période à cause de la chaleur dans la région, rapporte CBC News.

    Plusieurs habitants de la province de l'Ontario au Canada ont appelé les services municipaux pour signaler des ratons laveurs ivres. En état d'ébriété, les animaux trébuchent sur la route et dorment en pleine journée.

    «Il ne pouvait pas vraiment bouger. Il traînait ses pattes, tremblait et avait du mal à se lever. On dirait qu’il n’allait pas bien», a déclaré une habitante de la région à CBC News.

    ​Une autre résidente a également aperçu dans son jardin un raton laveur soûl qui trébuchait sur un chemin et se reposait sur une clôture derrière sa maison plus tôt ce jour-là.

    Michael Runtz, professeur de biologie à l'Université Carleton, a expliqué que les petits mammifères se sont manifestement gavés de petites pommes sauvages fermentées, qui sont nombreuses à cause de la chaleur dans cette région.

    Runtz a averti les résidents qu’il ne fallait pas toucher les ratons laveurs ivres. «N'essayez pas de leur donner du café et de les dégriser, laissez-les simplement s'allonger», a-t-il déclaré.

    L’histoire se répète…

    En novembre 2018, une histoire similaire s’est produite aux États-Unis lorsque des ratons laveurs ivres ont semé la panique dans la petite ville américaine de Milton. Les locaux évoquaient des ratons laveurs atteints de la rage, mais la police qui a capturé deux animaux de cette espèce a expliqué qu’ils étaient tout simplement ivres après avoir mangé des pommes fermentées.

    Tags:
    ratons laveurs, Canada, Ontario
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik