Ecoutez Radio Sputnik
    Un shawarma (image d'illustration)

    Elle débourse près de 2.600 euros pour un kebab à Jérusalem

    © Sputnik . Evgueni Onekine
    Insolite
    URL courte
    21778
    S'abonner

    Une touriste a été victime d’escrocs dans un café de la vieille ville de Jérusalem. L’établissement lui a vendu un shawarma tout en prélevant discrètement environ 2.600 euros sur sa carte bancaire, indique The Times of Israel.

    Une touriste a décidé de casser la croûte dans un café de la vieille ville de Jérusalem et a acheté un shawarma en payant avec sa carte bancaire. Quelque temps après, elle s’est rendu compte que 10.100 shekels (environ 2.600 euros) avait disparu de son compte, rapporte The Times of Israël.

    La victime est retournée au café pour demander de lui rembourser son argent. Selon la touriste, les fonds ont été retournés sur son compte bancaire seulement après que cet incident a été couvert par des médias locaux.

    Les propriétaires de l’établissement de restauration ont assuré qu’une erreur s’était produite lors de la transaction. Cependant, un ancien employé du café a déclaré aux journalistes qu’il existait tout un système visant à tromper les touristes.

    «C’est l’une des raisons pour lesquelles j’ai quitté cet endroit», a déclaré un ancien employé qui a souhaité rester anonyme. «Ils ont commencé à jouer avec les prix, c'est terrible. La police est venue trois fois avec des touristes.»

    Selon lui, dans ces établissements, il n'y a pas de menu. Le prix est énoncé oralement aux touristes: par exemple, un shawarma coûte 80 shekels. Ensuite, les employés facturent le client en euros ou en dollars. Parfois, les visiteurs remarquent une erreur, parfois ils paient tout simplement et partent.

    Tags:
    escroquerie, shawarma, Jérusalem
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik