Insolite
URL courte
4162
S'abonner

Un nouveau casse-tête est devenu viral sur les réseaux sociaux: cette fois, les internautes ont tenté de repérer un léopard bien caché sur une photo. Toutefois, cette entreprise s’est avérée plus difficile qu’ils ne le pensaient à cause du camouflage de l’animal…

Une photo publiée par @BellaLack sur Twitter a mis plusieurs utilisateurs dans l’embarras.

Dans son post, l’auteur a proposé de dénicher un léopard sur une image, demandant de ne pas écrire la réponse afin que les autres puissent également tenter leur chance.

«Non, mais maintenant j'ai mal à la tête», a écrit @ResisterDog22.

Grâce à son pelage, l’animal est devenu invisible au beau milieu de ce terrain rocailleux. C’est pourquoi la plupart des internautes ont écrit qu’ils ne voyaient pas l’animal, même après avoir longuement contemplé la photo.

«Je vais mourir avant de pouvoir le repérer», a admis @botanistlaura.

«Que quelqu'un me donne la réponse. Je vais perdre la tête si je continue à regarder la poussière sur cette photo», a déclaré un autre internaute.

«Il doit y avoir quelque chose qui ne va pas dans mon cerveau», a commenté un autre.

Certains ont même suggéré qu'il n'y avait en fait aucun léopard sur la photo. A contrario, certains utilisateurs ont affirmé triomphalement avoir immédiatement découvert le léopard.

Dans les commentaires, la réponse a malgré tout été postée.

«Je le vois! Waouh! Une fois que vous avez trouvé le léopard, vous ne pouvez plus le rater! Je m'attendais à ce que ce ne soit visible que partiellement, et pas complètement. Incroyable!», a écrit une internaute.

«Cela m’a pris environ cinq minutes. Il s’est bien caché», a déclaré @teambarlow10.

Lire aussi:

«Une catastrophe pour la France»: un chef des urgences évoque un possible reconfinement
Plusieurs explosions entendues à Minsk
Un couple de sexagénaires agresse une caissière qui leur demande de porter un masque dans les Vosges
Tags:
image, images, léopard, internautes, casse-tête
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook