Ecoutez Radio Sputnik
    Abeille (image d'illustration)

    Le plus ancien insecte pollinisateur découvert par des paléontologues

    © CC0 / NickRivers / Abeille
    Insolite
    URL courte
    1161
    S'abonner

    Des paléontologues américains et chinois ont publié un rapport sur les premiers insectes pollinisateurs, lesquels ont existé il y a environ 99 millions d’années. Selon eux, ils ont contribué au développement de la biosphère moderne.

    Des paléontologues américains et chinois ont découvert dans de l'ambre du Myanmar un scarabée dont les pattes étaient recouvertes de pollen. C'est le plus ancien insecte pollinisateur, indique la revue Proceedings de la National Academy of Sciences.

    L'ambre date d’il y a environ 99 millions d'années. Les Chinois ont nommé le scarabée Angimordella burmitina. Il a des griffes acérées, une grosse tête et de grands yeux. Le pollen est quant à lui issu du groupe de plantes eudicotylédones, qui comprend de nombreux arbres et plantes ligneuses.

    Les robots russes «Scarabée » et «Sphère» déminent Palmyre
    © Sputnik . La ministère russe de la Défense
    La découverte prouve que la pollinisation des fleurs par les insectes avait déjà commencé au milieu du Crétacé. Et cette découverte en est la première preuve directe. Auparavant, on croyait que la pollinisation avait commencé durant l’Éocène moyen.

    La pollinisation par les insectes a provoqué l'évolution des plantes. Cela aurait formé les prémisses de la biosphère moderne, laquelle est dominée par les plantes à fleurs plutôt que par les plantes à graines.

    Lire aussi:

    Elle tente d’ouvrir les mâchoires d’un puma pour en arracher son chien
    De minuscules «koalas» trouvés sur les coussinets de chiens envahissent la Toile – photos
    Incident en coulisses de Miss France: une candidate évacuée de la scène en larmes
    Le Kremlin dévoile qui a interrompu le tête-à-tête entre Poutine et Zelensky à Paris
    Tags:
    Myanmar, paléontologie, insectes
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik