Insolite
URL courte
2538
S'abonner

Devenu sans-abri, il a décidé de s’adresser à un organisme de bienfaisance qui lui a permis de changer de vie. Maintenant, il a un travail qui devrait lui permettre de réaliser son rêve, devenir ingénieur en aéronautique.

Un habitant de Londres est devenu sans-abri et passait la nuit à l'aéroport. Cependant, sa vie a beaucoup changé lorsqu’il s’est adressé à un organisme de bienfaisance qui lui a permis de trouver du travail pour obtenir une formation professionnelle de rêve, rapporte le site LADbible.

Selon cet homme, même lorsqu’il était jeune, il rêvait de travailler dans l'industrie aéronautique, car dans l’enfance il aimait aller aux spectacles aériens. Cependant, en raison de problèmes à l'école et du manque d'implication réelle de son père dans sa vie, il a perdu sa motivation pour atteindre son objectif.

«L'école elle-même était assez délabrée et très sous-financée. Les autres élèves n'étaient pas motivés et les enseignants ne semblaient pas très impliqués. J'avais tendance à continuer mon affaire. Nous n'étions pas vraiment encouragés à aller à l'université, donc je n'ai pas fini par y aller», a-t-il expliqué.

Sans moyens pour financer ses études et sans comprendre comment avoir la profession de ses rêves, il a fini par avoir différents emplois juste pour gagner de l’argent. Cependant, au fil du temps, il s’est retrouvé sans-abri, car son contrat de location avait expiré et ses amis et parents étaient moins disposés à l’héberger.

Sans argent ni logement

Le seul emploi qu’il a pu trouver c’est à l'aéroport, comme agent d’entretien, où il pouvait passer souvent la nuit. Dans de rares cas, il avait de l’argent pour passer une nuit à l’hôtel. Il a expliqué qu'il souffrait d'un stress important, car il n'avait ni assez d'argent ni lieu de résidence permanent.

Un jour, il a décidé de s’adresser à un organisme de bienfaisance qui aidait les sans-abri. Maintenant, il travaille et apprend en même temps un nouveau métier. Il a reçu 4.449 livres sterling (environ 5.280 euros) de 228 personnes qui souhaitaient l'aider à devenir ingénieur en aéronautique. Grâce à cet argent, il a loué un appartement et il espère que son nouveau travail lui permettra de devenir ingénieur en aéronautique, comme il l'avait rêvé dans son enfance.

Lire aussi:

«Cent fois pire»: un nouveau virus prédit pour l’humanité
Les violences urbaines s'étendent, et avec elles les territoires perdus de la République?
Ce ne sont pas les dinars libyens qui sont «faux» mais les dires des USA: Moscou réagit aux accusations de Washington
Tags:
Royaume-Uni, Londres, SDF
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook