Insolite
URL courte
3120
S'abonner

Un passager chinois de la compagnie aérienne à bas coûts Lucky Air a été condamné à un peu plus de 15.400 euros d’amende pour avoir jeté des pièces de monnaie dans le moteur de l’avion pour porter chance.

Avant de prendre l’avion, un Chinois a jeté des pièces de monnaie dans l’un de ses moteurs dans l’espoir que cela porte chance et lui permette de passer un bon voyage. Cette superstition lui a coûté 120.000 yuans (un peu plus de 15.400 euros) de dommages-intérêts payés au transporteur, rapporte le South China Morning Post.

En février 2019, alors que Lu Chao, 28 ans, avait déjà pris place à bord d’un avion de la compagnie low cost Lucky Air, le personnel de la compagnie a trouvé deux pièces d’un yuan au sol près d’un des moteurs de l’avion.

Le vol a été annulé pour des raisons de sécurité et les passagers ont dû être hébergés dans un hôtel. Le transporteur a subi des pertes de plus de 123.000 yuans (environ 15.800 euros).

Placé en détention pendant 10 jours

Lu Chao, qui a admis avoir lancé des pièces de monnaie pour sa bonne fortune, a été emmené par la police et placé en détention pendant 10 jours pour trouble à l'ordre public.

En mai 2019, Lucky Air a déposé une plainte contre Lu, lui demandant une compensation pour ses pertes. Lu qui était représenté par son frère devant le tribunal a fait valoir que les coûts de maintenance annoncés par le transporteur étaient trop élevés.

Dédommagement intégral mais des frais de justice réduits

Il a également soutenu que Lucky Air aurait dû avertir les passagers avant l’embarquement sur l’interdiction de jeter des pièces de monnaie car ce serait une tradition répandue en Chine.

Néanmoins, le tribunal a décidé qu'il devait dédommager Lucky Air dans son intégralité, mais a réduit de moitié les frais de justice à 459 yuans (près de 60 euros).

Lire aussi:

«Conte dit à une Europe morte d'aller se faire foutre», divorce à l'italienne entre Rome et l'UE?
Édouard Philippe prolonge le confinement pour deux semaines
Covid 19: un cardiologue camerounais met en garde contre le traitement du professeur Raoult
Tags:
amende, compagnie aérienne, Chine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook