Insolite
URL courte
101340
S'abonner

Selon une étude publiée le 13 février par des chercheurs internationaux, le nombre de partenaires sexuels au cours de la vie a une influence sur les risques de cancer. Ainsi, les personnes qui ont eu plus de dix partenaires sexuels sont plus susceptibles d’être atteintes par cette maladie.

Une équipe internationale de chercheurs a découvert que le fait d'avoir eu dix partenaires sexuels ou plus au cours de sa vie augmente considérablement la probabilité de développer un cancer, indiquent les résultats de leur étude publiée le 13 février dans la revue BMJ Sexual & Reproductive Health.

Selon l’étude, cette tendance a été observée chez les femmes aussi bien que chez les hommes.

Pour parvenir à ces conclusions, les chercheurs britanniques, canadiens, italiens, autrichiens et turcs ont interrogé 5.722 personnes concernant le nombre de partenaires qu’ils ont eu dans leur vie. L'âge moyen des répondants était de 64 ans.

Comparativement aux femmes ayant déclaré 0 ou 1 partenaire sexuel, celles qui ont déclaré en avoir eu 10 ou plus étaient 91% plus susceptibles de se voir diagnostiquées un cancer.

Parmi les hommes, ceux qui ont déclaré 2 ou 4 partenaires sexuels étaient 57% plus susceptibles d'être diagnostiqués d’un cancer que ceux qui ont déclaré en avoir eu 0 ou 1. Cependant, pour ceux qui en ont déclaré 10 ou plus, le risque est augmenté de 69%.

Néanmoins, les scientifiques soulignent qu’il ne s’agit que d’une étude observationnelle, reconnaissant qu’il leur est difficile d’établir un lien de causalité. Cependant, selon eux, «ce risque accru pourrait être dues à certaines infections sexuellement transmissibles bien connues».

Lire aussi:

Un policier roué de coups à Paris lors de la manifestation contre la loi Sécurité globale – vidéos
Le mystérieux «monolithe de métal» en plein désert américain a disparu
Voici la nouvelle attestation de déplacement à télécharger - photo
La façade de la Banque de France en feu à Paris, les tensions se poursuivent - vidéos
Tags:
maladies, sexe, cancer
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook