Insolite
URL courte
314724
S'abonner

Baptisé Hitler par son père, cet homme traverse de multiples mésaventures en portant ce prénom lourd de sens, notamment en ligne. Néanmoins, il reste optimiste même si, selon lui, personne ne l’oublie. «Cela n’arriverait pas avec un Pedro».

Hitler Cigarruista, journaliste panaméen de 50 ans, ne mène pas une vie facile en raison de son prénom, notamment sur les réseaux sociaux, informe le 15 février le quotidien espagnol El Pais.

«Je m'appelle Hitler et je ne peux pas utiliser mon prénom sur les réseaux sociaux», a-t-il indiqué.

Il a expliqué au quotidien qu’il ne pouvait pas utiliser son vrai prénom pour ouvrir un compte sur Facebook à cause des conditions générales d’utilisation. Il a dû donc emprunter celui de son fils, Carlos, pour pouvoir s'inscrire.

«Je n’ai jamais vraiment essayé de savoir de quelle manière je pouvais régler le problème. J’ai accepté la situation», a précisé Hitler à El Pais.

Il a également eu des soucis avec un filtre de modération, celui de Gmail. Une employée de Google lui a expliqué un jour ne pas avoir pu lui envoyer un mail à cause de son prénom, qualifié d’offensif.

En revanche, sur LinkedIn et Twitter, il a pu créer un compte avec ses vrais prénom et nom. Sur Twitter, son pseudo se limite à la première lettre de son prénom et son nom, mais son identité complète apparaît bien sur son profil.

Le prénom a été donné par son père

Ce prénom, Hitler, il le doit à son père, ce qui est lié en partie à son lieu de naissance: La Villa de Los Santos, un endroit où les familles baptisent souvent leurs enfants en hommage à des dictateurs célèbres

«Mon père m'a toujours dit qu'il avait choisi ce nom pour montrer aux gens qu'une bonne personne pouvait s'appeler Hitler», a-t-il confié dans une interview au portail Vice en 2014.

Malgré les difficultés rencontrées au quotidien, il reste optimiste.

«Personne n’oublie mon prénom. Certains me reconnaissent 20 ans après et me saluent d’un "Hi Hitler". Cela n’arriverait pas avec un Pedro», a-t-il indiqué.

Lire aussi:

L’évolution des revenus de Jean Castex évaluée par Franceinfo
Ce pays européen a été désigné par la Chine comme possible point d’origine du coronavirus
La LDNA, mouvement pour la défense des Africains, espère la dissolution de l’Église catholique
Tags:
Twitter, Facebook, Google
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook